Brexit : un accord trouvé à l’arrachée

Le Royaume-Uni et les 28 pays de l’UE ont finalement trouvé un accord, à l’unanimité, vendredi soir à Bruxelles. Le Royaume-Uni obtient un statut spécial dans l’UE.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Au bout des négociations, les 28 pays membres de l’Union européenne ont finalement trouvé un accord pour que les Britanniques ne quittent pas l’Europe. "Le texte de compromis est plutôt équilibré et reflète toutes les sensibilités. Côté français, les lignes rouges fixées par François Hollande ont été respectées", décrypte Pascal Verdeau, de la rédaction européenne de France 3.

Les aides sociales limitées 7 ans

David Cameron n’obtient pas de droit de veto sur les décisions prises au sein de la zone euro, ni de statut particulier pour la City de Londres. Les aides sociales pour les travailleurs européens exerçant en Grande-Bretagne seront limitées pour 7 ans et non 13 comme le demandait initialement le Premier ministre britannique. Une mesure qui concerne principalement les pays de l’Est de l’Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
David Cameron, le 19 février 2016 à Bruxelles. 
David Cameron, le 19 février 2016 à Bruxelles.  (OLIVIER HOSLET / EPA)