Brexit : la City choisit Francfort

Avec le Brexit, les banques installées à Londres préfèrent s'installer à Francfort, plutôt qu'à Paris.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans le match entre Paris et Francfort pour se partager le gâteau du Brexit, la ville allemande vient de marquer des points. Il y a quelques jours, Nomura et Daiwa, deux banques japonaises ont annoncé transférer de Londres à Francfort des centaines de salariés, emboîtant le pas à l'américaine Goldman Sachs ou au Crédit suisse. Dans l'escarcelle de Paris, seule HSBC y a pour l'heure confirmé le transfert de 1 000 postes.

L'enjeu économique est de taille

Francfort cumule beaucoup d'avantages. L'enjeu économique est de taille. Pour pouvoir conserver le passeport européen, le secteur financier va devoir délocaliser du personnel sur le continent. Selon les estimations de la bourse de Londres, entre 4 000 et 230 000 emplois pourraient quitter la capitale britannique. La France entend pourtant se battre sur tous les fronts. Mercredi 28 juin, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, va se rendre à New York pour tenter de vendre l'attractivité de Paris aux banquiers de Wall Street.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un établissement HSBC à la City, à Londres (Royaume-Uni), le 12 novembre 2014. 
Un établissement HSBC à la City, à Londres (Royaume-Uni), le 12 novembre 2014.  (STEFAN WERMUTH / REUTERS)