L'Irlande légalise par erreur l'ecstasy et la méthamphétamine

Ces drogues sont temporairement autorisées, après un avis de la justice irlandaise jugeant inconstitutionnelle une loi datant de 1977. 

Le "Misuse of Drugs Act" datant de 1977, qui interdit plusieurs drogues dures, a été jugé inconstitutionnel par la justice irlandaise.
Le "Misuse of Drugs Act" datant de 1977, qui interdit plusieurs drogues dures, a été jugé inconstitutionnel par la justice irlandaise. ( REUTERS)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une faille juridique stupéfiante. L'Irlande a incidemment autorisé la consommation d'ecstasy, de kétamine, de champignons hallucinogènes et de méthamphétamine, après une décision de justice, mardi 10 mars. Le "Misuse of Drugs Act" datant de 1977, qui interdit ces drogues dures, a été jugé inconstitutionnel par la Cour d'appel irlandaise, note The Journal.ie (en anglais).

Ces drogues autorisées au moins une journée 

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué qu'en conséquence, "toutes les substances interdites par décrets par le gouvernement cessent de l'être avec effet immédiat, et leur possession cesse d'être une infraction". 

D'autres drogues interdites par une loi plus ancienne, comme l'héroïne, la cocaïne ou le cannabis, restent non autorisées sur le sol irlandais. Le gouvernement irlandais doit désormais faire passer une législation en urgence afin de prohiber de nouveau les drogues temporairement légalisées. Selon The Guardian (en anglais), cette mesure pourrait être prise dès mardi soir. Avant d'entrer en vigueur, elle devra être approuvée par le Sénat et le président irlandais, Michael D. Higgins.