Incendie meurtrier au Portugal : la détresse des survivants

Au Portugal le feu de forêt qui s'est déclaré samedi 17 juin a fait au moins 62 morts, dont un Français. Pour le moment, l'incendie n'est toujours pas maîtrisé et les secours n'excluent pas de retrouver de nouvelles victimes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Portugal, au bord d'une route de campagne, un paysage lunaire. Des hectares de forêt dévastés, des carcasses de voitures calcinées. Ici, les flammes ont léché les murs des maisons. Ces habitants désespérés ne peuvent que constater les dégâts ce lundi 19 juin au matin. "Tout a brûlé. Mes animaux sont morts", livre une femme. Le feu s'est arrêté à quelques mètres de la maison. "C'est un miracle, quand j'ai vu le feu près de voitures je me suis sauvée. J'ai laissé la maison à l'abandon, le feu a d'abord atteint le garage et j'ai cru que tout allait brûler", continue-t-elle.

5 villages entièrement évacués

Les flammes ne cessent de progresser, poussées par les vents. Un à un, les hameaux de la région sont menacés. Dimanche soir, des habitants hagards doivent abandonner leur maison, mais ils partent sans nouvelles de leurs proches. Pour mettre les plus faibles à l'abri, les habitants s'organisent. La priorité : les enfants et les personnes âgées. Une femme est venue d'elle-même secourir une retraitée bouleversée. Les centaines d'évacués sont accueillis dans des dortoirs montés à la hâte. La plupart ont tout laissé derrière eux. Impossible de savoir quand ils pourront rentrer chez eux. Au moins cinq villages ont été entièrement évacués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme passe devant la carcasse d\'un camion carbonisé à Moita, au nord-est de Lisbonne (Portugal), lundi 19 juin 2017.
Une femme passe devant la carcasse d'un camion carbonisé à Moita, au nord-est de Lisbonne (Portugal), lundi 19 juin 2017. (PETER KNEFFEL / DPA / AFP)