L'agence d'évaluation financière Fitch a dégradé la note de dix-huit banques espagnoles, le 12 juin 2012.
L'agence d'évaluation financière Fitch a dégradé la note de dix-huit banques espagnoles, le 12 juin 2012. (JOEL SAGET / AFP)

L'agence d'évaluation financière Fitch a dégradé mardi 12 juin la note de dix-huit banques espagnoles. Cette décision a été prise en raison de "portefeuilles de crédits de certaines banques qui pourraient encore se dégrader", précise l'agence. Lundi, elle avait déjà abaissé la note des deux plus grands établissements bancaires du pays, Santander et BBVA. Et jeudi, Fitch avait dégradé celle de l'Espagne, de trois crans, à BBB. 

Dans le même temps, le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne a atteint son niveau le plus haut depuis la création de la zone euro. "La situation de l'Espagne est pire que la semaine dernière", a estimé un opérateur, pour qui le plan annoncé samedi n'a pas apaisé les craintes sur la situation du pays.

La méfiance des marchés à l'égard de la dette du pays s'est accentuée malgré ce plan de sauvetage des banques. Vers 16 heures, le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne s'est tendu à 6,756%, contre 6,487% lundi soir.