EN IMAGES. 8 000 ballons lumineux pour fêter les 25 ans de la chute du Mur de Berlin

Le tracé du "Mur de la honte", au cœur de la capitale allemande, sera symbolisé par d'énormes ballons gonflés à l'hélium.

Les supports des ballons lumineux qui symboliseront le Mur de Berlin, dans un entrepôt de la capitale allemande, le 21 octobre 2014.
Les supports des ballons lumineux qui symboliseront le Mur de Berlin, dans un entrepôt de la capitale allemande, le 21 octobre 2014. (FABRIZIO BENSCH / REUTERS)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils s'envoleront le 9 novembre au soir, pour marquer les 25 ans de la chute du Mur de Berlin (lien en allemand). Quelque 8 000 ballons luminescents, gonflés à l'hélium et attachés à deux mètres du sol vont être installés, vendredi 7 novembre, sur l'ancien tracé du Mur qui coupait Berlin en deux.

Le projet s’intitule "Lichtgrenze", frontière de lumière, et divisera pendant deux jours le centre-ville de la capitale allemande.

 Cette frontière éphémère de 15 kilomètres de long, imaginée par les artistes Christopher et Marc Brauder et fabriquée en matériaux écologiques par le studio Whitevoid. 

Des techniciens vérifient le fonctionnement d'un ballon de l'installation "Lichtgrenze", à Potsdam (Allemagne), le 14 octobre 2014.
Des techniciens vérifient le fonctionnement d'un ballon de l'installation "Lichtgrenze", à Potsdam (Allemagne), le 14 octobre 2014. (FABRIZIO BENSCH / REUTERS)

"Seulement la moitié des Berlinois" sait où se tenait le mur

Une marche, des rassemblements et des visites guidées parcourront le tracé pendant deux jours, pour rappeler aux Berlinois où se tenait le Mur. "Les gens à l'Est et à l'Ouest ont mis plus de temps à surmonter cette séparation de plusieurs dizaines d'années que le Mur à disparaître du paysage urbain berlinois et aujourd'hui, seulement la moitié des Berlinois sait exactement où se tenait exactement l'édifice monstrueux", expliquent les organisateurs des célébrations.

"Ces ballons symbolisent aussi les bougies que les gens montraient dans les manifestations au cours de cet automne 1989, en signe de liberté", a expliqué Frank Ebert, ex-opposant au régime est-allemand, lors de la présentation du projet à Berlin.

Des violonistes de l'Orchestre européen des jeunes posent avec des ballons, à Berlin, le 21 octobre 2014.
Des violonistes de l'Orchestre européen des jeunes posent avec des ballons, à Berlin, le 21 octobre 2014. (FABRIZIO BENSCH / REUTERS)