Réfugiés : Angela Merkel fixe un plafond d'accueil pour l'Allemagne

La chancelière allemande va limiter l'accueil des réfugiés dans son pays. En cause, le nouveau paysage politique. Le journaliste de France 2 Amaury Guibert analyse la situation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Allemagne, Angela Merkel va fixer un quota annuel de migrants, avec comme objectif, l'accueil de 200 000 demandeurs d'asile. En somme, la chancelière met de côté ses principes humanitaires pour consolider son camp. "En tous cas, elle fait un pas important sur une question qui a longtemps été une ligne rouge. Elle ne voulait pas entendre parler de plafond annuel de réfugiés. C'est selon elle contraire au principe du droit d'asile", rappelle Amaury Guibert.

Les mauvais scores de la CDU

"Mais entre temps, il y a eu des élections en Allemagne, et son parti, la CDU, a fait des scores historiquement bas. Beaucoup de ses électeurs sont partis voir du côté des populistes. Angela Merkel devait donc donner des gages à son aile conservatrice, qui réclamait depuis des mois ce plafond. [...] Mais attention, ce n'est pas contraignant, ce chiffre pourra être dépassé", tempère toutefois le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière Angela Merkel vote pour les élections législatives, à Berlin (Allemagne), le 24 septembre 2017.
La chancelière Angela Merkel vote pour les élections législatives, à Berlin (Allemagne), le 24 septembre 2017. (MAURIZIO GAMBARINI / ANADOLU AGENCY / AFP)