L'Allemagne baisse drastiquement le nombre de migrants accueillis

L'Allemagne va se montrer beaucoup moins généreuse dans sa politique d'accueil des réfugiés. Le quota sera abaissé à 200 000 par an. Conséquence de la percée du parti populiste AfD aux législatives.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Angela Merkel est sous pression, car elle est sortie affaiblie des législatives de septembre. La CDU est arrivée en tête, mais avec un score historiquement bas. Le parti a perdu beaucoup d'électeurs au profit du parti populiste AfD. Pour calmer son camp, la chancelière a accepté de faire un pas et de fixer une limite à 200 000 réfugiés par an maximum. Dans le détail, on se rend compte qu'elle n'a pas lâché sur un point essentiel à ses yeux : le respect du droit d'asile.

Bon compromis pour Merkel

Rien n'est précisé non plus sur ce qui pourrait se passer le jour où la limite des 200 000 est dépassée, note Amaury Guibert qui s'exprime depuis Berlin. Ce n'est pas un plafond contraignant. Angela Merkel aura donc réussi à trouver un compromis favorable tout en envoyant un signal fort à son aile conservatrice, conclut le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux migrants à Vintimille (Italie), le 9 septembre 2017.
Deux migrants à Vintimille (Italie), le 9 septembre 2017. (IKER PASTOR / ANADOLU AGENCY)