Élections en Allemagne : montée du parti populiste AFD

Élections régionales test pour Angela Merkel dimanche, notamment sur la question des migrants. Le jeune parti populiste AFD surfe sur l'inquiétude, après les évènements de Cologne.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

À Mannheim, les manifestants antiracistes accueillent à leur façon les participants à un meeting de l'AFD. Chaque rassemblement de ce petit parti populiste a lieu sous haute surveillance. A sa tête, Frauke Petry, une entrepreneuse de 41 ans, nouvelle star des médias. Ce soir-là, elle fait encore le plein. 200 sympathisants, une chanson de bienvenue, et un discours rodé d'une heure sur les thèmes de prédilection du jeune parti né en 2013 : sortie de l'Euro, préférence nationale, immigration choisie, et sécurité.

10 à 15% d'intentions de vote

Dans un pays où l'extrême droite est toujours tabou, le lien avec le parti néo-nazi NPD pose question. En revanche, les récentes agressions de Cologne, en début d'année, ont dopé les adhésions. La politique d'asile est au coeur des prochaines élections régionales, car après avoir accueilli à bras ouvert plus d'un million de réfugiés en 2015, l'inquiétude grandit en Allemagne. Les sondages créditent l'AFD de 10 à 15% d'intentions de vote selon les régions, au dépend de la CDU qui recueillerait 30%. Un score en recul, tout comme celui du SPD.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de police surveillent le parvis de la gare centrale, à Cologne (Allemagne), le 10 janvier 2016.
Des agents de police surveillent le parvis de la gare centrale, à Cologne (Allemagne), le 10 janvier 2016. (MAJA HITIJ / DPA / AFP)