Allemagne : un revers pour Angela Merkel lors des élections régionales

Le parti de la chancelière s'est pris une claque dimanche 13 mars lors des élections régionales dans trois länder. Ce scrutin avait une valeur de test alors que la gestion du cas des migrants divise le pays.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Les populistes de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) sortent grands vainqueurs des élections régionales organisées dimanche 13 mars. Ils ont ainsi récolté près de 17% des voix en moyenne. Dimanche, lors de l'annonce des résultats, l'heure était à la jubilation. "Les électeurs, tous ceux qui n'osaient pas s'exprimer, ont envoyé un message", explique un membre du parti.
 
La fronde s'annonce
 
Angela Merkel et sa politique migratoire étaient les cibles prioritaires de l'AfD qui rassemble en masse les mécontents. "C'est la politique catastrophique d'Angela Merkel qui a ouvert les yeux des gens", ajoute Frauke Petry, présidente du parti. À l'est du pays, les populistes font près de 25% des voix. L'extrême droite s'installe dans le paysage politique allemand. "C'est parce que les grands partis n'ont pas fait ce qu'il fallait que les gens sont allés voir ailleurs", justifie un homme interrogé au micro de France 2. Angela Merkel va devoir redoubler d'efforts pour calmer la fronde qui s'annonce dans son propre camp. 
Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande, Angela Merkel, tient un discours lors d'un meeting électoral à Haigerloch (Allemagne), le 12 mars 2016.
La chancelière allemande, Angela Merkel, tient un discours lors d'un meeting électoral à Haigerloch (Allemagne), le 12 mars 2016. (THOMAS KIENZLE / AFP)