Allemagne : des élections régionales en forme de test pour Angela Merkel

Dans un contexte de crise migratoire, le résultat de ces élections sera très suivi. Une percée historique de la droite populiste est probable.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Ce dimanche 13 mars, 13 millions d'Allemands sont appelés aux urnes. C'est la première fois que la politique nationale allemande va avoir des répercussions sur un scrutin local. "Toutes les personnes à qui nous avons parlé nous le disent. Ce n'est pas une élection régionale comme une autre. L'Allemagne a accueilli 1,5 million de réfugiés en moins d'un an, c'est plus que n'importe quel pays européen. Ces réfugiés ont été répartis dans les 16 lander, or l'Allemagne n'est pas un pays avec la même histoire de l'immigration que la France et l'affluence a été telle pour des petites communes peu préparées qu'aujourd'hui la plupart des centres d'accueil sont bondés. On commence à réquisitionner des gymnases ou des préfabriqués", souligne la journaliste.

L’extrême droite créditée de 15% de voix

"Cette politique d'accueil coûte de l'argent et c'est un bouleversement qui a profité à un parti d'extrême droite, l'AFD, passé de 3% dans les sondages en juillet dernier à 15% aujourd'hui. Les partis traditionnels vont devoir composer avec ce parti d'extrême droite , notamment la CDU d'Angela Merkel qui devra peut-être réviser sa politique d'accueil des migrants.", souligne aussi la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Angela Merkel, le 19 février 2016 à Bruxelles. 
Angela Merkel, le 19 février 2016 à Bruxelles.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)