Dublin : un groupe dissident de l'IRA revendique le meurtre d'un boxeur

L'IRA de la continuité, un groupe dissident de l'IRA qui a refusé de déposer les armes a revendiqué l'assassinat de David Byrne, tué par balle vendredi soir dans un gala de boxe.

(Trois hommes armés et déguisés en policiers sont entrés dans l'hôtel Regency de Dublin, vendredi soir © REUTERS/Clodagh Kilcoyne)
Radio France

Mis à jour le
publié le

La police avait indiqué dans un premier temps qu'il s'agissait d'un règlement de compte. La victime, David Byrne, était en effet lié à un réseau irlando-espagnol de vendeurs de drogue. Mais trois jours après, dans un message envoyé à la BBC d'Irlande du nord, l'IRA de la continuité revendique cet assassinat en représailles pour le meurtre, il y quatre ans, du chef d'un autre groupe dissident de l'IRA, Alan Ryan.

Vendredi soir, trois hommes en uniforme de policiers étaient entrés dans un hôtel de Dublin, en plein gala de boxe. Ils avaient ordonné à tous de s’allonger au sol et de mettre leurs mains derrière la tête avant d'abattre David Byrne.

La police juge la source de la revendication crédible mais le motif beaucoup moins : David Byrne ne fait pas partie des suspects dans le meurtre d'Alan Ryan. Les autorités s'inquiètent aussi de la suite du message. L'IRA de la continuité avertit qu’il faudra s’attendre à d’autres attentats contre des criminels du monde de la drogue.