Egyptair : le désarroi des familles

Il y un an jour pour jour, le vol MS804 d’Egyptair s’abimait en Méditerranée, faisant 66 victimes, dont 16 Français. Les causes du crash ne sont toujours pas établies, alors les familles se mobilisent.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont en commun la même douleur. En silence, les familles des victimes du crash du vol MS804 se sont retrouvées ce vendredi 19 mai au matin devant l’ambassade d’Égypte à Paris. Sophie Cormary pleure toujours la disparition de son fils de 26 ans. Elle a rejoint l’association des familles de victimes du vol, et pour elle, ne pas connaître les circonstances du drame est insupportable. "Il est intolérable et anormal qu’on n’ait pas d’information sur les causes de cet accident", explique-t-elle.

Attentat ou défaillance technique ?

Aude Heslouin a perdu son père et son frère dans le crash et la douleur est toujours intense : "C’est très compliqué de ne pas pouvoir dire au revoir à ses proches. La brutalité de l’évènement fait qu’on ne peut pas vraiment faire son deuil." Le 19 mai dernier, l’appareil avait décollé de Roissy, destination Le Caire. Mais après plusieurs heures de vol, de la fumée est détectée. L’avion s’est ensuite crashé en mer. Dès le début, les autorités égyptiennes ont avancé qu’il s’agissait d’un attentat. Au contraire, les enquêteurs français pensent qu’il s’agit d’une défaillance technique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Egyptiens rendent hommage aux 66 victimes du crash d\'EgyptAir en mai 2016, dont les familles françaises attendent toujours le retour
Des Egyptiens rendent hommage aux 66 victimes du crash d'EgyptAir en mai 2016, dont les familles françaises attendent toujours le retour (KHALED DESOUKI / AFP)