Des sanctions pour le parlementaire polonais sexiste Janusz Korwin-Mikke

Le député polonais Janusz Korwin-Mikke vient d’être sanctionné pour des propos sexistes tenus au Parlement européen le 1er mars.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lundi 13 mars, Antonio Tajani, président du Parlement européen, a pris la parole devant l’assemblée pour s’excuser des propos sexistes tenus par le parlementaire polonais Janusz Korwin-Mikke. Les paroles de ce dernier ont fait scandale le 1 mars dernier. Devant les parlementaires, Janusz Korwin-Mikke a dit que les femmes « sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes. Elles doivent gagner moins, c’est tout ».

Des propos qui font réagir

Le président du Parlement a poursuivi son discours en disant qu’il allait sanctionner le parlementaire en question. Son droit aux indemnités journalières est suspendu pour une période de 30 jours. Sa participation aux activités du parlement est, elle aussi, suspendue pour une période de 10 jours. Il est par la même occasion interdit de représenter le Parlement lors de délégations ou de conférences interparlementaires pour une période d’un an.

Janusz Korwin-Mikke photographié lors d\'une rencontre avec des militants de son parti, le 12 mars 2017, à Bedzin (Pologne).
Janusz Korwin-Mikke photographié lors d'une rencontre avec des militants de son parti, le 12 mars 2017, à Bedzin (Pologne). (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO / SIPA)