C'est digne d'un film de science-fiction, mais c'est bien durant les Jeux olympiques de Londres que des "armes acoustiques" seront déployées. Le ministère de la Défense l'a fait savoir, vendredi 11 mai, selon la BBC (lien en anglais)

Ces canons à sons, connus aux Etats-Unis sous le nom de Long Range Acoustic Device (LRAD, outil acoustique à longue portée), émettent un bruit pouvant atteindre jusqu'à 150 décibels, bien au-delà du seuil de la douleur. Plus l'on se trouve près de la source, plus la douleur est donc intense. Le son produit peut également rendre sourd en cas d'écoute prolongée. Ces engins de guerre, utilisés en Irak notamment, avaient notamment servi à disperser des manifestations d'altermondialistes en 2009, lors du sommet du G20 de Pittsburgh.  

Pour Londres, l'arme servira également de porte-voix pour envoyer des avertissements sonores à la population et pour émettre des avis à l'attention des bateaux. Ce dispositif orientable devrait permettre de disperser les foules, et ce à plusieurs mètres alentours. Les équipements ont été fixés dans la semaine, en hauteur, au-dessus de la Tamise.