Défense des animaux : Brigitte Bardot s'indigne contre le sort réservé aux lévriers en Espagne

Brigitte Bardot a adressé une lettre au roi d'Espagne. Elle dénonce le massacre des milliers de lévriers dans des conditions abominables et dans le silence des autorités.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Tous les hivers, la tradition est la même en Espagne. La chasse aux lièvres se fait sans fusil, mais avec des lévriers. Les chiens sont entraînés pour courser leurs proies. Mais quand la saison est finie ou que les chiens sont trop vieux, ou pas assez performants, leurs maîtres les abandonnent ou les tuent. Chaque année 50 lévriers sont suppliciés. 

Une mentalité à changer

Brigitte Bardot s'indigne. Elle vient d'écrire au gouvernement et au roi d'Espagne. "Ils lui font subir une mort lente, affreuse, une torture. Ils les pendent, le chien peut presque encore toucher le sol avec ses pattes. La mort met longtemps à arriver", explique-t-elle à France 2.  Les animaux subissent de véritables tortures : "On les jette au fond d'un puits, on leur crève les yeux", détaille la présidente de la Fondation Brigitte Bardot. 
 
En Espagne, cela est considéré comme une tradition. Sur place, les associations qui se préoccupent du sort de ces chiens sont rares. La mentalité doit être changée dans tout un pays. Même les pouvoirs publics restent insensibles.
 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Brigitte Bardot.
Brigitte Bardot. ( MAXPPP)