EN IMAGES. Collision entre deux trains en Allemagne : les secours à la recherche des dernières victimes

Deux personnes sont toujours portées disparues et activement recherchées par les secouristes.

Mis à jour le , publié le

Les images témoignent de la violence de l'accident, qualifié d'événement "absolument épouvantable", par le ministre fédéral des Transports de Bavière. Neuf personnes sont mortes, mardi 9 février, dans la collision frontale de deux trains, survenue dans la matinée dans cet Etat du sud de l'Allemagne. La police évoque par ailleurs "18 blessés graves et environ 90 blessés légers".

"C'est un spectacle choquant de voir comment ces deux trains se sont imbriqués", poursuit le ministre fédéral, qui se refuse pour l'instant à "évoquer les causes de cet accident". "Les trains circulaient certainement à grande vitesse quand ils se sont heurtés, se contente-t-il d'ajouter, à l'occasion d'une conférence de presse. Il y a un virage, on peut supposer qu'ils n'avaient pas la possibilité de voir le train arriver en face.

1|8
La collision s'est produite vers 7 heures du matin sur la ligne entre Rosenheim et Holzkirchen, dans le sud de l'Allemagne. JOSEF REISNER / DPA / AFP
2|8
Deux trains régionaux Meridian sont impliqués dans l'accident, qui a eu lieu à proximité de la ville thermale de Bad Aibling. JOSEF REISNER / DPA / AFP
3|8
Les sauveteurs ont dû découper l'avant des deux trains à la scie à métaux pour accéder à l'intérieur et voir si d'autres victimes s'y trouvaient. PETER KNEFFEL / DPA / AFP
4|8
Le bilan humain a été revu à la baisse mais reste très lourd : 9 morts, 18 blessés graves et 90 blessés légers selon la police bavaroise. PETER KNEFFEL / DPA
5|8
Les secours - police, pompiers et secours d'urgence - sont présents en masse sur le terrain, où deux personnes sont toujours portées disparues. SVEN HOPPE / DPA / AFP
6|8
L'accident est "très grave", explique un responsable de la police de Bavière : "Il faut sauver plusieurs blessés." UWE LEIN / DPA / AFP
7|8
Le site, proche d'une petite rivière, étant difficile d'accès à pied, les hélicoptères ont fait des allers-retours toute la matinée pour hélitreuiller les blessés. SVEN HOPPE / DPA / AFP
8|8
La police judiciaire, sous la conduite du Parquet de Traunstein (sud-ouest) et appuyée par la police fédérale, a commencé à enquêter sur les causes de l'accident. UWE LEIN / DPA / AFP