Belgique : les nationalistes flamands remportent haut la main les législatives

Ils veulent essayer de former un gouvernement fédéral pour éviter "une longue crise politique", d'après leur leader, le maire d'Anvers.

Le maire d\'Anvers, leader des nationalistes flamands, Bart De Wever, célèbre la victoire de son parti aux législatives, le 25 mai 2014 à Bruxelles (Belgique).
Le maire d'Anvers, leader des nationalistes flamands, Bart De Wever, célèbre la victoire de son parti aux législatives, le 25 mai 2014 à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sortent grands vainqueurs du scrutin. Les nationalistes flamands ont remporté les législatives en Belgique, dimanche 25 mai, avec environ un tiers des voix côté néerlandophone. La Nouvelle alliance flamande (NVA) du maire d'Anvers, Bart De Wever, remporterait de 32 à 34% des voix chez les électeurs de Flandre, loin devant les chrétiens-démocrates du CD&V (environ 18%), selon des projections fondées sur les résultats d'environ un quart des bureaux de vote.

Côté francophone, le parti socialiste du Premier ministre sortant, Elio Di Rupo, serait en tête en Wallonie, avec un peu plus de 30 % des suffrages.

Forts de ces résultats, les nationalistes flamands veulent essayer de former un gouvernement fédéral, a déclaré leur leader, Bart De Wever. "Nous ne voulons pas de longue crise politique et donc, au niveau fédéral, nous voulons prendre l'initiative pour voir ce qui est possible", a-t-il lancé devant ses supporteurs.