VIDEO. Walter, gravement blessé lors des attentats de Bruxelles : "Je n'ai pas de haine"

Ce père de famille a perdu une jambe et tente de sauver l'autre. Il ne ressent pas de haine envers les terroristes, et dit vouloir comprendre leurs motivations.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mardi 22 mars à l'aéroport de Bruxelles, Walter Benjamin s'apprête à prendre un vol pour Israël lorsqu'une bombe explose juste à côté de lui. Grièvement blessé, ce père de famille perd immédiatement la jambe droite, la gauche est déchiquetée par des éclats.

"Je voudrais me retrouver en face de ce fameux Salah"

Six jours plus tard, dans son lit d'hôpital, l'homme est soigné par des médecins qui tentent de sauver cette jambe encore valide. Walter tente aussi de recomposer le fil des événements. Comme il l'a confié à une équipe de France Télévisions, il tient ainsi à rendre hommage au militaire qui lui a porté secours : "S'il n'y avait pas eu ce soldat, je ne serais pas là aujourd'hui."

Il essaye par ailleurs de comprendre ce qui a pu pousser les terroristes à commettre ces attentats meurtriers. Il assure en revanche, qu'il n'a "pas de haine" : "Je voudrais me retrouver en face de ce fameux Salah [Abdeslam], discuter avec lui, pour comprendre ses motivations [...], comment on a réussi à lui laver le cerveau."

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)