VIDEO. Attentats de Bruxelles : "C'est l'Europe qui était visée", affirme François Hollande

"C'est tout le monde qui est concerné", a dit le chef de l'Etat, mardi, après les explosions à Bruxelles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

"Nous sommes devant une menace globale, qui exige d'y répondre globalement." Le président français, François Hollande, a appelé, mardi 22 mars, à une réponse internationale après les attentats de Bruxelles. "Le terrorisme a frappé la Belgique, mais c'est l'Europe qui était visée et c'est tout le monde qui est concerné", a-t-il affirmé.

Hollande appelle à "l'unité"

Exprimant sa "solidarité à l'égard du peuple belge", le chef de l'Etat a appelé les populations à "prendre conscience de l'ampleur et de la gravité de la menace terroriste".

"Nous devons veiller plus que jamais à notre unité, sur le plan européen et sur le plan mondial", a-t-il poursuivi. "L'unité la plus indispensable est au plan national", a-t-il souligné, appelant au "rassemblement", à la "cohésion" et à la "solidarité" des Français.

François Hollande accueille Jean-Yves Le Drian et Manuel Valls, le 22 mars 2016, à l'Elysée.
François Hollande accueille Jean-Yves Le Drian et Manuel Valls, le 22 mars 2016, à l'Elysée. (GONZALO FUENTES / REUTERS)