VIDEO. Après les attentats de Bruxelles, des bougies, des chants et des messages pour se recueillir

Un grand mémorial s'est improvisé place de la Bourse, mercredi.

Des personnes sont rassemblées place de la Bourse à Bruxelles, le 23 mars 2016.
Des personnes sont rassemblées place de la Bourse à Bruxelles, le 23 mars 2016. (VINCENT KESSLER / REUTERS)

Mis à jour le , publié le

Malgré la nuit tombée, de nombreux anonymes se massent, mercredi 23 mars, de l'aéroport de Zaventem à la place de la Bourse pour rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles.

Plusieurs centaines d'employés de l'aéroport international de Bruxelles sont rassemblés à quelques centaines de mètres de l'aérogare dévastée par les attaques, pour se souvenir et se soutenir.

"Je suis Bruxelles"

Quelqu'un a déposé des petits cœurs roses marqués d'un "Zavent'aime". Sur un rond-point, des dizaines de bougies ont été disposées en forme de cœur. "I still love my airport job" ("j'aime toujours mon travail à l'aéroport"), clame une pancarte frappée de nombreux noms entourant un cœur rouge, le logo de l'aéroport.

Tout au long de la journée, marquée par une minute de silence à midi, des centaines de Bruxellois se sont rendus place de la Bourse. Ce mémorial improvisé a grandi jusqu'à couvrir presque la moitié de la place.

"Ik Ben Brussel, je suis Bruxelles", proclame une grande banderole déployée par terre, à côté de centaines de bougies, de fleurs, de mots de soutien, de petites répliques du Manneken-Pis, de bouteilles de bières belges… Des drapeaux brésiliens, français, algériens ont rejoint le drapeau belge sur le parvis. Certains ont même choisi de chanter.