Belgique : un suspect inculpé dans le cadre de l'enquête sur les attentats de mars 2016 à Bruxelles

Cette arrestation est annoncée au lendemain de perquisitions menées dans la capitale belge. 

Des passagers évacués de l\'aéroport de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016.
Des passagers évacués de l'aéroport de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016. (THIERRY MONASSE / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus d'un an et demi après l'attaque, l'enquête continue de porter ses fruits. Mercredi 11 octobre, la justice belge a inculpé un nouveau suspect lié aux attentats ayant fait 32 morts dans le centre et à l'aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016. Le parquet fédéral n'a toutefois pas précisé le rôle de cet homme.

Le suspect est de nationalité belge et âgé de 39 ans. Il est identifié comme "Brahim T.". Il est inculpé de "participation aux activités d'un groupe terroriste, assassinats dans un contexte terroriste, tentatives d'assassinats dans un contexte terroriste, comme auteur, coauteur ou complice", a indiqué le parquet dans un bref communiqué.

Des perquisitions mardi 

Cette annonce intervient après que les médias belges ont fait état, mardi, d'une dizaine de perquisitions, dont une dans un magasin où les auteurs de ces attaques auraient acheté "du matériel" pour la fabrication des bombes utilisées.

Le 22 mars 2016, trois kamikazes s'étaient fait exploser à l'aéroport international de Zaventem et dans le métro de la capitale belge, faisant 32 morts. L'enquête a montré qu'ils appartenaient à la même cellule que celle qui avait semé la mort à Paris le 13 novembre 2015, dans des attaques coordonnées qui avaient fait 130 morts.

Jusqu'à présent, neuf hommes ont été inculpés dans l'enquête sur les attentats de Bruxelles. Parmi eux, Mohamed Abrini et Osama Krayem, un Belge d'origine marocaine et un Suédois d'origine syrienne qui sont par ailleurs accusés d'avoir participé à la préparation des attaques de Paris.