Le groupe Etat islamique revendique les attentats de Bruxelles

Les attaques en Belgique ont fait une trentaine de morts, selon les derniers bilans.

Les forces de sécurité surveillent les alentours de la station de Maelbeek, le 22 mars 2016, à Bruxelles (Belgique). 
Les forces de sécurité surveillent les alentours de la station de Maelbeek, le 22 mars 2016, à Bruxelles (Belgique).  (FEDERICO GAMBARINI / DPA / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La revendication n'a pas tardé. L'organisation Etat islamique, qui contrôle une partie de la Syrie et l'Irak, a revendiqué, mardi 22 mars, les attentats qui ont touché l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et une station de métro de la capitale belge, rapporte l'agence de presse Amaq News, affiliée au groupe jihadiste.

"Des combattants de l'Etat islamique ont perpétré une série d'attentats, avec des ceintures d'explosifs et des bombes, mardi, visant un aéroport et une station de métro du centre de la capitale belge Bruxelles, un pays participant à la coalition internationale contre l'Etat islamique", écrit cette agence.

Le communiqué du groupe terroriste précise aussi que les "combattants de l'Etat islamique ont ouvert le feu" avant de d'actionner leurs ceintures explosives. Les explosions qui ont touché l'aéroport et la station de Maelbeek ont fait une trentaine de morts selon des derniers bilans diffusés par les pompiers et le bourgmestre de Bruxelles.