L'avocat de Salah Abdeslam affirme avoir été agressé après les attentats de Bruxelles

Sven Mary a dû fermer son cabinet pour assurer la sécurité de ses collaborateurs.

L'avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, devant le siège de la police fédérale à Bruxelles, le 19 mars 2016. 
L'avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, devant le siège de la police fédérale à Bruxelles, le 19 mars 2016.  (PETER DEJONG / AP / SIPA)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La tension est montée d'un cran autour de l'avocat de Salah Abdeslam. Sven Mary affirme avoir été agressé mardi, après les attentats de Bruxelles, rapporte la RTBF mercredi 23 mars. Selon le média belge, l'avocat a été physiquement pris à partie par un individu qui lui reprochait de défendre le jihadiste, arrêté vendredi à Forest.

Sven Mary est parvenu à repousser son agresseur, précise la RTBF. Mais il a dû fermer son cabinet pour assurer la sécurité de ses collaborateurs.

Salah Abdeslam ne collabore plus

Contacté par Europe 1, l'avocat indique par ailleurs que son client ne collabore plus avec la justice depuis les attentats de Bruxelles. Sven Mary avait décrit au départ un homme prêt à répondre "à toutes les questions".

La chambre du conseil de Bruxelles devait examiner ce jeudi le maintien ou non en détention de Salah Abdeslam, mais son avocat a annoncé, dans la matinée, que cet examen avait été reporté au 7 avril.