INFOGRAPHIE. Quels sont les liens entre les acteurs des attentats de Paris et de Bruxelles ?

Au moins 33 personnes sont impliquées de près ou de loin dans les attaques du 13 novembre en France et du 22 mars en Belgique.

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le lien entre les attaques terroristes qui ont frappé la capitale belge mardi 22 mars et celles du 13 novembre à Paris est avéré. L'un des kamikazes de l'aéroport de Bruxelles n'est autre que Najim Laachraoui, considéré comme l'artificier des attentats de Paris, ses empreintes digitales ayant été retrouvées sur presque tous les gilets explosifs utilisés par les terroristes dans la capitale française. Par ailleurs, le kamikaze qui s'est fait sauter dans la station de métro de Maelbeek, Khalid El Bakraoui, était le locataire de la planque située à Forest dans laquelle des empreintes de Salah Abdeslam ont été retrouvées. C'est également dans cette planque que Mohamed Belkaïd a perdu la vie. Ce dernier est présenté comme l'un des principaux logisticiens des attentats de Paris.

Nous avons retracé les liens qui unissent les acteurs de ces attaques, qu'ils soient en fuite, sous contrôle policier ou judiciaire ou qu'ils aient perdu la vie lors des attentats. Nous avons identifié 33 personnes : 6 d'entre elles sont directement impliquées dans les attentats de Bruxelles, les 27 autres sont concernées par l'enquête sur les attaques du 13 novembre. Qu'ils soient combattants, logisticiens, artificiers ou simples chauffeurs, ils ont fréquenté les mêmes lieux liés aux attentats. Sur ces 33 personnes, 15 sont décédées, 15 sont entre les mains de la police ou de la justice et 3 sont activement recherchées.