Attentats de Bruxelles : le second kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui

Les trois kamikazes ont désormais été identifiés. Un dernier suspect est "activement recherché".

Photo non datée publiée le 21 mars 2016 par la police fédérale belge de Najim Laachraoui, recherché dans l\'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris.
Photo non datée publiée le 21 mars 2016 par la police fédérale belge de Najim Laachraoui, recherché dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris. (BELGIAN FEDERAL POLICE / AFP)
logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Najim Laachraoui a été identifié comme le second terroriste, auteur des explosions à l'aéroport de Bruxelles, affirment des sources policières à l'AFP, mercredi 23 mars, confirmant une information du Monde. Le kamikaze est également soupçonné d'être le coordinateur et artificier présumé des attentats de Paris. Par ailleurs, deux autres kamikazes ont été identifiés comme étant les frères El Bakraoui, après les attentats de Bruxelles. L'un, Ibrahim, s'est fait exploser à l'aéroport. L'autre, Khalid, a été identifié comme l'auteur de l'attaque du métro, a indiqué le procureur fédéral belge, mercredi 23 mars.

Ibrahim Bakraoui arrêté en Turquie en 2015 ? Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré qu'Ibrahim El Bakraoui, l'un des auteurs des attentats, avait été arrêté en juin 2015 avant d'être expulsé en juillet vers la Belgique. Selon lui, les autorités turques avaient alors prévenu leurs homologues belges. Selon le journal De Morgen, le parquet belge rejette ces accusations.

La police à la recherche d'un troisième homme. Une photo des trois suspects de l'aéroport a été diffusée par les autorités : on sait désormais que l'homme à droite est Najim Laachraoui et que l'homme au centre est Ibrahim El Bakraoui. En revanche, le dernier suspect, celui portant un chapeau, n'a pas été identifié et est "activement recherché". Un avis de recherche a été lancé.

Un bilan revu à la hausse. Le procureur fédéral belge a fait état, mercredi à 13 heures, d'un bilan provisoire de 31 morts et 270 blessés. Dix Français ont été blessés dans les attentats de Bruxelles, dont quatre grièvement, selon un bilan communiqué par le Premier ministre, Manuel Valls.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#BRUXELLES

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BRUXELLES

23h52 : "Si en Belgique ils continuent à manger leur chocolat, à profiter de la vie, à se présenter comme de grands libéraux et démocrates et à ne pas prendre en compte qu'une partie des musulmans qui sont là-bas organisent des actes terroristes, ils ne seront pas capables de se battre contre eux".

En Israël non plus, les commentaires ne sont pas tendres avec les autorités belges. Pour cette sortie très violente, le ministre israélien des Transports et des Renseignement a été critiqué par son chef du gouvernement, Benjamin Netanyahou. "Mes conseils en matière de lutte contre le terrorisme, je les transmets par d'autres canaux et d'une autre manière", a-t-il déclaré.

23h50 : Alain Marsaud reprend les accusations du correspondant à Bruxelles de Libération, Jean Quatremer, qui avait évoqué ce "pacte de non-agression" qui aurait perduré jusqu'aux attentats de Paris. "La police belge fait enfin son travail", déclarait-il hier sur Europe 1. "Ces terroristes se sentent directement menacés, et ont décidé de frapper ce qui n'est plus une 'maison sûre' pour eux".

23h56 : Après l'arrestation de Salah Abdeslam, le député Les Républicains Alain Marsaud, ancien magistrat antiterroriste, avait taclé les renseignement belges. Il persiste et signe : invité du "Grand Journal", il a dit avoir "de bonnes raisons de penser" qu'il existait "une sorte de pacte de non-agression tacite" entre la police belge et les jihadistes, rapporte Le Lab.

23h23 : Les attaques d'hier visaient-elles des Américains ? Un parlementaire républicain, président de la commission du Renseignement à la Chambre des Représentants, en est persuadé. Il assure que les explosions de l'aéroport ont eu lieu "juste à côté des guichets de United, American et Delta", trois compagnies américains, ce qu'a pourtant démenti American Airlines. Autre indice à ses yeux, la proximité du métro Maelbeek et de l'ambassade américaine.

23h18 : Lighting candles at the vigil for victims of the #Brusselsattacks here in Bourse Square

23h17 : People chatting, meditating, sipping wine & praying in small groups throughout the crowd in Bourse square #Brussels

23h17 : Les hommages aux victimes vont continuer en Belgique dans les prochains jours. Une nouvelle minute de silence est prévue demain à 14h30, et une marche contre la peur est annoncée dimanche. En attendant, les Bruxellois sont toujours rassemblés place de la Bourse.

23h12 : "L'Amérique a besoin que les services de renseignement européens travaillent main dans la main avec les nôtres. (...) Aujourd'hui, de nombreux pays européens ne s'alertent pas entre eux quand ils arrêtent un suspect jihadiste à leur frontière, ou quand un passeport est volé."

Lors d'un discours de campagne en Californie, Hillary Clinton n'a pas mâché ses mots contre l'Union européenne et son manque d'organisation dans la lutte antiterroriste. La candidate démocrate à la présidence a aussi accusé les banques européennes de "financer le terrorisme", et appelé les Européens à "partager le fardeau" militaire des Etats-Unis en Irak et en Syrie.

23h02 : Cette remise en liberté choque aussi en Belgique. "Ce type d'auteur de criminalité lourde ne doit pas pouvoir courir librement dans la société", a déclaré le ministre bruxellois des finances (en Belgique, les régions ont des gouvernements).

23h03 : Ibrahim El Barkaoui, l'un des deux kamikazes de l'aéroport de Bruxelles, avait effectivement un passé criminel : en 2010, il avait été condamné à 9 ans de prison pour avoir tiré sur des policiers lors d'un braquage. Le Soir explique qu'il a été remis en liberté conditionnelle dès 2014. Celle-ci peut-être demandée à partir d'un tiers de la peine en Belgique, pour les non-récidivistes, contre la moitié en France.

22h59 : Un homme de 24 ans tire sur des policiers à l'arme lourde, est condamné en octobre 2010, et était déjà libre ? Depuis quand ? Sa peine ne vous semble-t-elle pas "légèrement" légère ?

22h56 : Selon le journal belge Le Soir, l'avocat de Salah Abdeslam a été agressé hier par un individu lui reprochant de défendre le terroriste. Le quotidien affirme que Sven Mary "a eu physiquement le dessus sur son agresseur". L'avocat dit avoir du fermer son cabinet pour assurer la sécurité de ses collaborateurs.




(LAURIE DIEFFEMBACQ / AFP)

22h47 : Nous n'avons pas d'informations en ce sens. Ce qui ne veut pas dire que des opérations ne sont pas en cours, celles-ci pouvant bien sûr rester secrètes. Les autorités belges avaient, semble-t-il, été échaudées par la fuite d'informations sur l'enquête visant à retrouver Salah Abdeslam, avant même son arrestation. Depuis, le journal belge Le Soir, notamment, s'est engagé à ne plus parler des perquisitions en cours.

22h47 : Il y a t-il des perquisitions en cours pour également retrouver le 3eme suspect de l'aéroport de Bruxelles?

22h41 : Sortons un peu de l'actualité brûlante, pour revenir sur les articles qu'il ne fallait pas manquer, aujourd'hui, sur francetv info.

Marie-Violette Bernard et Violaine Jaussent vous livrent le récit détaillé et poignant des attentats de Bruxelles, vus par leurs témoins.

• Fabien Magnenou raconte la soirée de recueillement des Bruxellois meurtris par ces attaques.

• Enfin, Marie-Violette Bernard a aussi interrogé des rescapés et des proches de victimes du 13 novembre, choqués de voir Bruxelles frappée à son tour.

22h28 : Il y a quelques mois, je capturais l'amour dans ces lieux. L'amour toujours plus fort ❤️ #prayforbrusels #zaventem

22h28 : Il y a presque un an, Maxime Prokaz, un photographe belge, avait pris en photo un couple marié dans le hall de l'aéroport de Bruxelles. Une image positive qui a, semble-t-il, fait du bien à beaucoup de monde après les attentats : repostée sur Facebook hier, elle a été "aimée" 100 000 fois depuis, raconte Buzzfeed.

22h14 : Solidaire avec nos voisins Belge. Le beffroi de Béthune, dans le Pas-de-Calais, aux couleurs de la Belgique ce soir

22h09 : Imbroglio entre la Belgique et la Turquie. Le ministre belge de la Justice a répliqué aux affirmations du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui assure que son pays a renvoyé un des kamikazes de Bruxelles vers la Belgique en juillet, avant qu'il soit libéré par les Belges. "Il n'y a, c'est certain, pas eu d'extradition", a répondu le ministre belge, qui assure l'homme, qui serait Ibrahim El Bakraoui, a été renvoyé aux Pays-Bas et non en Belgique.

21h59 : L'envoi d'une délégation du FBI et de la police de New York a bien été annoncé hier soir, en raison de la présence de victimes américaines. Mais aucune nouvelle information à ce sujet n'a filtré depuis.

21h59 : Une information ABC relayée par France TV ce matin à l'aube annonçait le décès d'un américain de 19 ans lors de l'attentat de l'aéroport et l'ouverture d'une enquête du FBI. Information introuvable depuis? Y'a t'il une raison?

21h37 : Ibrahim El Bakraoui, un des deux kamikazes de l'aéroport, a laissé un testament : un enregistrement audio sur son ordinateur, retrouvé dans une poubelle. Ses propos sont surprenants, explique la journaliste de France 2 Audrey Goutard : il n'évoque jamais le groupe Etat Islamique ni les causes de son acte, mais s'adresse à sa famille et parle de sa crainte de finir en prison.

(FRANCE 2)

21h31 : Les autorités démentent la thèse de l'approximation géographique. "Faire que des lumières semblent noires est toujours compliqué", a expliqué un porte-parole. Pour un photographe de l'AFP, la sensibilité des appareils photo aux différentes températures des couleurs peut aussi expliquer cette confusion.

21h29 : Le World Trade Center a-t-il raté son hommage à Bruxelles, hier soir ? L'antenne de la tour One WTC devait s'illuminer aux couleurs du drapeau belge mais, si certains témoins l'ont vue de cette couleur, d'autres ont observé des lumières bleu blanc rouge. C'est aussi de cette couleur qu'elle apparaît sur de nombreuses photos.





(AFP)

21h19 : C'est une image à laquelle les Bruxellois devront peut-être s'habituer dans les prochains jours : la queue pour accéder aux transports en commun - ici la gare et station de métro Bruxelles-Central - en raison des contrôles de sécurité renforcés.



(CHARLES PLATIAU / REUTERS)

21h09 : "Ils triompheront. (...) Ils ont les reins solides. Ils vont à l'école, ils ne laissent pas le terrorisme l'emporter, et ce que [les terroristes] veulent, c'est changer notre mode de vie".

Le vice-président américain, qui s'est rendu à l'ambassade de Belgique à Washington, a rendu hommage à la résilience du peuple belge.

21h01 : Sur la même question, France 2 fait le point en images.

(MATTHIEU BOISSEAU - FRANCE 2)

20h58 : Trois des auteurs des attentats de Bruxelles sont désormais connus. Le corps de Najim Laachraoui a été identifié comme le second kamikaze de l'aéroport de Zaventem. Francetv info résume ce que l'on sait des trois terroristes identifiés.


De gauche à droite, Khalid El Bakraoui, Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, kamikazes des attentats de Bruxelles, le 22 mars 2016.


20h45 : C'est le procureur belge qui l'affirme. Il a clairement décrit l'homme "vêtu d'une veste claire et portant un chapeau" comme le troisième suspect de l'attentat, en fuite. Toujours selon lui, cet homme transportait le sac dans lequel se trouvait la charge explosive qui n'a pas sauté au moment prévu et n'a donc pas fait de victimes.

20h44 : Quelles preuves a-t-on que l'homme à droite de la photo est le terroriste en fuite? Il n'a rien à voir (physiquement) avec les deux autres... #Bruxelles

20h41 : "Peut-être qu'il est en train de parler [aux enquêteurs] mais il parlerait beaucoup plus vite avec la torture."

Les attentats d'hier auraient-ils pu être évités ? Donald Trump a son idée sur la question. Provocateur, le candidat républicain à la présidentielle américaine estime que Salah Abdeslam aurait dû être torturé : "S'il avait parlé, on aurait évité ce coup-là, tous ces gens morts, tous ces gens blessés, parce qu'il savait sûrement".

20h29 : Au lendemain des attentats, la foule continue de se presser place de la Bourse, à Bruxelles, devenu le lieu spontané de rassemblement des habitants émus.





(VINCENT KESSLER / REUTERS)

20h31 : Un journaliste spécialiste du terrorisme, Didier François, détaillait récemment son profil sur Europe 1 : une personnalité "brillante" et "très organisée", très loin "du petit délinquant type Abaaoud". Cadre de l'organisation Etat islamique, il aurait "certainement connaissance de filières, voire de cellules clandestines implantées en Europe et en France".

20h20 : On sait déjà beaucoup de choses sur Najim Laachraoui, qui était activement recherché avant de se faire sauter à l'aéroport de Bruxelles. Parti en Syrie en 2013, il a été jugé en Belgique en février, en son absence, pour son implication dans une filière de recrutement jihadiste.

20h27 : Il est temps de refaire un point sur les dernières infos concernant les attentats de Bruxelles :

Selon des sources policières, Najim Laachraoui a été identifié comme un des kamikazes de l'aéroport. L'homme, recherché depuis l'arrestation de Salah Abdeslam, est soupçonné d'avoir été l'artificier des attentats de novembre.

On connaît l'identité les deux autres kamikazes : Ibrahim El Bakraoui s'est fait sauter à l'aéroport, et son frère Khalid à la station de métro Maelbeek.

Le troisième homme de l'aéroport, celui coiffé d'un chapeau, est lui toujours en fuite. Selon le parquet, cet homme n'est pas formellement identifié. Il est toujours "activement recherché".

Le président turc affirme que l'un des kamikazes a été arrêté en juin 2015 en Turquie puis expulsé. Mais la Belgique l'aurait remis en liberté, selon lui. Le parquet belge dément.

• Le bilan provisoire est de 31 morts et 270 blessés, selon le procureur fédéral belge. Voici ce que l'on sait des premières victimes.

20h08 : En revanche, le conducteur de la rame dans laquelle un kamikaze s'est fait exploser hier a repris le travail dès 4h45 ce matin. Le JDD raconte comment il était venu en aide aux victimes.

20h06 : Bonsoir @mozart. Le trafic a repris dans une partie du métro de Bruxelles, mais deux lignes restent complètement fermées, comme l'explique la société qui gère le réseau.

20h06 : Est ce que le métro de Bruxelles est ré-ouvert ?

19h55 : Quant au couple royal belge, il s'est rendu tout à l'heure à l'aéroport de Zavantem, où il a déposé une gerbe de fleurs.





(EVN)

19h52 : Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro, qui ont assisté à un match de baseball, hier, ont respecté une minute de silence en mémoire des victimes de Bruxelles. Le président américain a depuis rejoint l'Argentine.

(APTN)

19h50 : Mais l'idée ne fait pas l'unanimité. Bruno Le Roux, le patron des députés PS, rejette la perpétuité réelle, qu'il a présenté sur LCI comme une "peine de mort lente".

19h48 : Lundi, avant même les attentats de Bruxelles, Nathalie Kosciusko-Morizet avait ouvert un débat sur la création d'une peine de perpétuité réelle. Une possibilité que Manuel Valls n'a pas exclue. Aujourd'hui, Salah Abdeslam pourrait être condamné, au maximum, à une peine de sûreté de 22 ans au terme de laquelle il pourrait demander un aménagement de peine.

19h41 : Je croyais que les artificiers ne se faisaient pas exploser.

19h41 : Intéressant ! Quand on songe que depuis hier, les experts défilant sur tous les espaces médias affirment doctement que ce Najim, en tant qu'artificier du "gang" est bien trop précieux dans le dispositif pour se faire exploser ! Peut-être des mea culpa à venir..!!???

19h41 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à ironiser sur les analyses de certains experts qui, supposant que Najim Laachraoui n'était pas un des kamikaze, avaient expliqué ce choix par son rôle d'artificier.

19h34 : Bonsoir @jaimefrtv. L'émission de demain autour de Jean-Luc Mélenchon a effectivement été remplacée par un débat sur le thème "L'Europe face au terrorisme", avec des élus et des spécialistes. Mais on ne connaît pas encore la liste des invités : rien n'empêche que Mélenchon soit toujours présent. Il était d'ailleurs sur le plateau de l'émission spéciale consacrée aux attentats de novembre.

19h32 : Déçu que l'émission de demain soir DPDA ait changé de sujet. J'aurai voulu savoir ce qu'en pensait Monsieur Mélenchon des attentats. Merci

19h21 : Najim Laachraoui est bien le second kamikaze de l'aéroport, selon des sources policières citées par l'AFP.

19h20 : Najim Laachraoui était effectivement présenté comme "activement recherché" par les autorités belges après l'arrestation de Salah Abdeselam, en raison de son rôle supposé dans la préparation des attentats de Paris.

19h18 : Est-il le fugitif dont on parlait la semaine dernière ??

19h20 : Sur l'image de vidéosurveillance, les autorités belges affirment que l'homme du milieu est Ibrahim El Bakraoui et celui de gauche l'autre kamikaze. S'il se confirme que Najim Laachraoui est bien le second kamikaze, cela infirmerait probablement les affirmations de médias belges, pour qui Laachraoui était l'homme de droite. Mais pour l'instant, cette information n'est pas confirmée de sources officielles. Pas non plus de piste sur l'identité du troisième homme, celui qui ne s'est pas fait sauter.





19h12 : Nous avons donc aucune information sur l'identité de l'homme au bob ?

19h02 : Ce Belge de 24 ans est soupçonné d'avoir été l'artificier des attentats de novembre : son ADN a été retrouvé sur des explosifs utilisés à Paris et Saint-Denis. Il était recherché après l'arrestation de Salah Abdeslam.

18h59 : Le Monde affirme que le corps de Najim Laachraoui a été identifié par son ADN.

18h59 : Selon Le Monde et le journal flamand De Standaard, Najim Laachraoui a été identifié comme le deuxième kamikaze de l'aéroport de Bruxelles. Nous tentons de confirmer cette information.

18h54 : Lors de ce procès en 2010, Ibrahim El Bakraoui "voulait s'insérer dans la vie professionnelle. Il s'était lancé dans des études d'assurance. Il n'était pas du tout préoccupé par la religion", ajoute cette source à francetv info.

18h54 : Ibrahim El Bakraoui, l'un des deux kamikazes des attentats, a été condamné le 1er octobre 2010 pour avoir tiré sur des policiers à la kalachnikov, après un braquage. Il avait alors 24 ans.

"C'est un homme qui faisait plutôt jeune, un peu à la marge, décrit à francetv info une source proche de l'affaire jugée. Il passait beaucoup de temps à jouer à la Playstation."

18h51 : Il y a quelques heures, Brussels Airport annonçait déjà que l'aéroport resterait fermé demain.

18h51 : Aucun vol commercial ne partira ou n’atterrira à l'aéroport de Bruxelles avant samedi, annonce la société gestionnaire de l'aéroport.

18h46 : La Russie a elle aussi rendu hommage aux victimes des attentats de Bruxelles. Les députés de la Douma, la chambre basse du Parlement russe, ont respecté une minute de silence.




(EVN)

18h45 : De son côté, selon une journaliste du quotidien flamand De Morgen, le parquet belge dément qu'un des kamikazes ait été expulsé vers la Belgique, comme l'affirme Erdogan.

18h43 : La Turquie précise les déclarations de son président Erdogan : le kamikaze qui aurait été expulsé du pays serait Ibrahim El Barkaoui, qui s'est fait sauter à l'aéroport de Bruxelles.

18h40 : Les attaques à Bruxelles ont ravivé la douleur des victimes des attentats de Paris et de leurs proches. Trois d'entre eux m'ont raconté comment ils ont vécu les dernières 24 heures.

(GEOFFROY VAN DER HASSELT / ANADOLU AGENCY / AFP)

18h33 : Merci Monsieur d'avoir représenté l'Alsace d'une façon aussi téméraire pour soutenir Bruxelles, notre région est de tout coeur avec tous ceux qui ont été touchés par ce nouveau drame !!!

18h33 : Vous avez toute mon admiration Monsieur pour ce magnifique geste !!! Une Alsacienne

18h33 : Dans les commentaires, des Alsaciens saluent le geste du jeune homme qui a escaladé la cathédrale de Strasbourg pour y hisser un drapeau blanc.

18h29 : "Je ne pense pas avoir déjà été aussi émue à un de mes concerts" : hier soir à Londres, Adele a chanté pour Bruxelles. Sa reprise d'une chanson de Bob Dylan, "Make You Feel My Love" ("Te faire sentir mon amour"), a été filmée par un fan.

(MATTHEW / YOUTUBE)

18h17 : Il est temps de refaire un point sur les dernières infos concernant les attentats de Bruxelles :

Les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui ont été identifiés comme étant les kamikazes de l'attentat de l'aéroport de Bruxelles et de la station de métro Maelbeek. Un autre homme s'est fait exploser à l'aéroport, mais n'est toujours pas identifié.

Le troisième homme de l'aéroport, celui coiffé d'un chapeau, est lui toujours en fuite. Selon le parquet, cet homme n'est pas formellement identifié. Il est toujours "activement recherché".

Le président turc affirme que l'un des kamikazes a été arrêté en juin 2015 en Turquie puis expulsé. Mais la Belgique l'aurait remis en liberté, selon lui.

• Le bilan provisoire est de 31 morts et 270 blessés, selon le procureur fédéral belge. Voici ce que l'on sait des premières victimes.

18h07 : Ô rage ô désespoir...



18h06 : Organiser une marche, ce n'est pas ce qu'on demande à l'Europe bordel.

18h06 : Je suis horrifiée et scandalisée. Courage a la Belgique, nous sommes tous avec vous !

18h06 : Avant de passer le relais, voici une nouvelle salve de messages de soutien pour les Belges. Et de critiques vis-à-vis de certaines réactions européennes.

17h59 : "Un de ceux qui ont participé à l'attaque à Bruxelles a été arrêté en juin 2015 à Gaziantep. Il a été expulsé le 14 juillet 2015 après information de l'ambassade belge."

Le président turc ajoute que les autorités belges n'avaient pas confirmé ses liens avec les jihadistes "malgré nos mises en garde".

17h57 : Selon le président turc, un des assaillants avait été arrêté en juin 2015 dans le sud de la Turquie, expulsé vers la Belgique puis remis en liberté par les Belges.

17h42 : Un des kamikazes de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 en Turquie et expulsé, affirme le président turc Erdogan.

17h35 : Viser le sommet pour rendre hommage aux Belges. Un grimpeur anonyme a escaladé au petit matin la cathédrale de Strasbourg afin d'y accrocher un drapeau blanc en hommage aux victimes des attentats. Et il a tout filmé.



(YOUTUBE)

17h27 : Bonjour @Alcyon. L'estimation, faite par un économiste belge, tient compte des réparations, mais pas seulement. Il se base aussi sur les pertes liées à la fermeture des établissements, ainsi qu'aux mesures de sécurité, à la fermeture de l'aéroport et à la paralysie des transports en commun.

17h24 : Bonjour, quels sont les critères de coût retenus pour évaluer ces quatre milliards ? Uniquement les réparations ou bien une perte d'exploitation, de chiffre d'affaire ou autre ?

17h17 : L'image a été filmée, hier, quelques heures après les attentats de Bruxelles. Deux jeunes réfugiés, bloqués avec leurs parents à Idoméni (Grèce), ont brandi des pancartes sur lesquelles on peut notamment lire (en anglais) "Désolé pour Bruxelles".

(REUTERS et APTN)

17h13 : #MIGRANTS La Pologne refuse d'accueillir des migrants, après les attentats de Bruxelles, annonce la Première ministre du pays.

17h11 : Les attentats de Bruxelles relancent la question de la sécurité dans les transports. Hasard du calendrier, une loi sur ce sujet vient d'être publiée au Journal officiel. J'ai interrogé le rapporteur de cette loi, le député PS Gilles Savary. Il estime qu'on ne peut "guère aller plus loin" en matière de sécurité sans "renoncer à notre mode de vie".






(KEVIN VAN DEN PANHUYZEN / NURPHOTO / AFP)

16h46 : La facture des attentats risque d'être lourde. Selon la RTBF, les dégâts pourraient coûter au moins quatre milliards d'euros. Mais cela pourrait augmenter "si la menace persiste".

16h43 : Bonjour @anonyme. Je vous invite à lire les portraits de certaines d'entre elles dans mon article. Au moins 31 personnes sont mortes, mais on ne connaît pour l'instant l'identité que d'une poignée d'entre elles. Sur les réseaux sociaux, des internautes sont toujours à la recherche de leurs proches, disparus depuis les attentats de Bruxelles.




(FACEBOOK / DR / FRANCETV INFO)

16h40 : Est-il possible de connaître l'identité des victimes ou mettre un visage sur les victimes de ces actes terroristes ? De tout cœur avec Bruxelles.

16h39 : Une réunion extraordinaire des ministres de l'Intérieur et de la Justice européens aura lieu demain, à Bruxelles, trois jours après les attentats.

16h37 : Bonjour à tous les deux. Sachez que, selon Le Monde, son premier rendez-vous judiciaire aura lieu demain matin. Il sera alors décidé de son maintien en détention ou non. La légalité du mandat d'arrêt européen, qui autorise son transfèrement en France, sera aussi étudié. Sur ce point, son avocat va tenter de gagner du temps. Mais cela pourrait ne rien changer. Reste à savoir si la justice belge voudra le garder. Cela dépendra sans doute de la suite de l'enquête sur les attentats de Bruxelles.

16h33 : Bonjour, Les liens présumés avec Abdeslam menacent-ils le transfert de ce dernier en France ?

16h33 : Compte-tenu de ce qui c'est passé, Abdeslam comparait-il toujours devant la justice belge aujourd'hui ?

16h26 : "Dimanche, nous organisons une marche contre la peur. Il y a trois objectifs : se recueillir avec l'entourage des victimes, montrer que nous n'avons pas peur et remettre le vivre ensemble au centre des intérêts."

Interrogé sur i-Télé, le porte-parole du Parlement européen annonce qu'une marche se tiendra, dimanche, à Bruxelles.

16h20 : Retour à Bruxelles où de nombreux Belges ont observé une minute de silence, à midi. Une vidéo, postée sur le compte Facebook du Soir, vous permet de la revivre à 360°.




15h57 : Au lendemain des attentats, il reste encore des questions en suspens, qui concernent notamment le bilan des victimes et l'identité des terroristes présumés. Nous nous penchons sur ces zones d'ombre.

15h54 : "Catastrophe", "tragédie", "rage"... Voici les mots choisis par les badauds à Bruxelles pour exprimer leur sentiment après les attentats qui ont endeuillé la capitale belge. Ils ont été compilés par un artiste-photographe.



(CONSTANTIN DIDISHEIM / VIMEO)

15h41 : Oula, il y a effectivement des incompréhensions :) Je refais un point. Les frères El Bakraoui sont deux kamikazes. L'un s'est fait exploser à l'aéroport (et figure donc sur la photo, au milieu), l'autre dans le métro (il n'est donc pas sur le cliché). A l'aéroport, il y a eu un deuxième kamikaze, celui situé à gauche de la photo. Il n'a pas été identifié. Le dernier, coiffé d'un chapeau (à droite), est en fuite. Cela fait donc quatre personnes impliquées, dont trois kamikazes : deux à l'aéroport, un dans le métro.

La police fédérale belge a diffusé cette photo de trois suspects dans l'aéroport de Zaventem, après les attentats de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016. 
(FEDERAL POLICE / BELGA MAG / AFP)

15h42 : Pourquoi parlez-vous de trois kamikazes à l'aéroport, alors qu'il y a seulement deux hommes kamikazes sur la photo et un en fuite ?

15h36 : Je suis perdu. Vous parlez des frères El Bakraoui comme étant les kamikazes de l'aéroport et du métro, et qu'un autre kamikaze à l'aéroport est non identifié. Cela porte le nombre à quatre kamikazes dont trois à l'aéroport. Or, sur la photo qui sont les deux kamikazes et l'homme au chapeau recherché ?! Où avez-vous vu un quatrième ?

15h49 : Depuis hier, les hommages se multiplient à Paris, Berlin ou encore New York, après les attentats de Bruxelles. Notre journaliste Simon Gourmellet a compilé les plus belles images de ces rassemblements.

(STEPHANIE KEITH et STEFANO RELLANDINI / REUTERS)

15h22 : "Il m'apparaît de plus en plus évident qu'il faut travailler à une meilleure coopération entre nos services (...) mais cela ne se fait pas, pour des raisons qui m'échappent."

Sur cette question du PNR, Jean-Claude Juncker souligne que ce projet met du temps à aboutir. Certains y sont notamment opposés pour des raisons de défense des libertés.

15h20 : Qu'est-ce que le PNR ? Ce projet de fichier européen des passagers aériens est un serpent de mer depuis des années, et encore plus depuis les attentats de janvier 2015. Nous avions d'ailleurs consacré un article sur ce sujet.

15h15 : Manuel Valls et Jean-Claude Juncker s'expriment en ce moment sur le PNR, ce projet de fichier européen des données personnelles des voyageurs aériens dans l'UE.

15h03 : En soutien-gorge et le visage ensanglanté, la jeune femme regarde autour d'elle, hagarde. En quelques heures, sa photo a fait le tour du monde, s'affichant à la une de plusieurs quotidiens pour illustrer l'effroi suscité par les attentats de Bruxelles. Je vous raconte la genèse de ce cliché, pris par Ketevan Kardava, 36 ans, correspondante à Bruxelles de la télé publique géorgienne.

De nombreux quotidiens ont mis en une la photo de cette victime en sang et partiellement dénudée, mercredi 23 mars 2016. (FRANCETV INFO)

14h58 : Une petite relance : si vous avez des questions sur les attentats de Bruxelles, le bilan, l'enquête, n'hésitez pas à nous les poser. Je m'occupe de les mettre de côté pour qu'on puisse y répondre dans un article dédié.

14h55 : Sur la place de la Bourse, à Bruxelles, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a été accueillie par son homologue bruxellois Yvan Mayeur, au milieu de centaines de personnes venues se recueillir.



(REUTERS)

14h49 : "L'Euro aura lieu. La question ne se pose même pas !"

Au lendemain des attentats en Belgique, l'approche de l'Euro 2016 en France ravive les inquiétudes. Mais pour les organisateurs, hors de question d'annuler l'événement.

14h38 : Bonjour @Bibliociraptor. Pas de panique : selon La Libre elle-même, mais aussi Le Soir, il s'agit d'une fausse alerte. Un véhicule suspect, sous lequel était collé un portable, a été inspecté. Il s'agissait en fait de la voiture d'un membre du personnel. L'alerte a cependant causé d'importants retards.

14h34 : Bonjour, je viens de lire sur le site de "La libre.be" qu'il y avait une alerte à la bombe à l'aéroport de Charleroi... Des informations ?

14h30 : De plus en plus de monde à la Bourse

14h30 : Avant de se recueillir à la Bourse, Anne Hidalgo a signé le registre d hommage à l Hôtel de Ville de Bxl #Bruxelles

14h30 : Anne Hidalgo est venue rendre hommage, au nom des Parisiens, aux victimes des attentats

14h30 : La maire de Paris, Anne Hidalgo, est en ce moment place de la Bourse, à Bruxelles, pour rendre hommage aux victimes des attentats. La foule se fait de plus en plus conséquente, note une journaliste sur place.

14h27 : Le match Belgique-Portugal aura donc bien lieu le 29 mars et à 20h45 (heure belge). #FOOT

14h27 : Prévu initialement à Bruxelles, le match amical entre la Belgique et le Portugal aura finalement lieu... mais dans un autre stade, en l'occurrence à Leiria, au Portugal. C'est ce qu'indique La Dernière heure. #FOOT

14h17 : "La lumière est jaune désert, la poussière et la fumée âcre rend tout gris et puis des touches de rouge çà et là. Les gens pissent le sang. Les débris sont partout. Quand l'explosion retentit, on est projetés en avant. Je sens quelque chose heurter mon crâne. C'est la tête de mon voisin ? Un morceau de la vitre qui vient de voler en éclat ? Un débris projeté par le souffle ?"

Sur Facebook, une rescapée de l'attentat dans le métro raconte l'explosion, la panique de la foule puis sa fuite désespérée hors de la station.

14h09 : Au total, hier, plus de 200 personnes ont été admises dans 25 hôpitaux de la région bruxelloise et d'ailleurs.

14h09 : Aux cliniques Saint-Luc, 5 victimes sur 29 restent hospitalisées, dont 1 en soins intensifs. Leur nationalité n'est pas indiquée.

14h09 : Notre journaliste nous donne d'ailleurs quelques infos supplémentaires sur les blessés.

14h09 : Une minute de silence a été observée, tout à l'heure. Voici une photo prise par notre journaliste Fabien Magnenou, à la clinique Saint-Jean, à Bruxelles.



(FABIEN MAGNENOU / FRANCETV INFO)

14h05 : A 14 heures, on refait le tour des dernières infos sur l'enquête et les suites des attentats de Bruxelles :

Les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui ont été identifiés comme étant les kamikazes de l'attentat de l'aéroport de Bruxelles et de la station de métro Maelbeek. Un autre homme est mort en kamikaze à l'aéroport, mais n'est toujours pas identifié.

Le troisième homme de l'aéroport, celui coiffé d'un chapeau, est lui toujours en fuite. Alors que des médias avaient annoncé qu'il s'agissait de Najim Laachraoui, ils ont ensuite fait marche arrière. Selon le parquet, cet homme n'est pas formellement identifié. Il est toujours "activement recherché".

• Le bilan provisoire est de 31 morts et 270 blessés, selon le procureur fédéral belge, qui s'attend à des nouvelles évolutions dans les heures ou jours à venir.


Une minute de silence a été observée un peu partout en Belgique, en hommage aux victimes. Les drapeaux ont également été mis en berne.

13h59 : A chaque attentat en Occident, nous allons illuminer la Tour Eiffel, le capitole ou l'opéra de Sydney aux couleurs du drapeau du pays touché... Faire des marches avec plusieurs chefs d'Etat venus en avion, encadrée par des centaines de policiers à grands renfort de argent public... Tous les jours au Moyen-Orient, des centaines de gens meurent à cause d'attentats de la même origine... Et pourtant, je n'ai jamais vu la Tour Eiffel illuminée des couleurs du drapeau de l'Irak ou du Liban... Peut-être trop compliqué d'un point de vue technique...

13h57 : Je salue le courage des personnes rassemblées pour la minute de silence !

13h57 : Une grosse pensée pour nos amis belges, mais surtout aux victimes et à leurs proches ! Tous unis face à cette barbarie !

13h57 : Nouvelle salve de messages de soutien. Avec parfois, quelques points de vue divergents.

13h49 : Les équipes scientifiques travaillent dans "des circonstances difficiles", ont-elles expliqué. Le bilan provisoire, rappelé par le procureur fédéral, fait état de 31 morts et 270 blessés. Plusieurs sont dans un état critique.

13h48 : Pourquoi n'y a-t-il pas encore de bilan définitif ? Lors de leur conférence de presse conjointe, les responsables des autorités belges expliquent qu'un "important travail d'identification des victimes" est toujours en cours sur les corps, transportés hier à l'université de Louvain.

13h46 : Bonjour @gabyris. On reprend le fil parce que je vous sens perdu :) Les frères El Bakraoui se sont tous les deux fait exploser : l'un à l'aéroport (il s'agit de l'homme du milieu sur la photo ci-dessous), l'autre dans le métro. L'homme au chapeau, à droite, est donc en fuite et non identifié. Et l'homme à gauche, en noir, est un autre kamikaze. Mais il n'a pas été encore identifié.




13h43 : S'il y a un terroriste à l'aéroport, un dans le métro se faisant sauter, un en fuite : c'est qui celui à l'extrême gauche sur la photo ?

13h58 : Vous êtes arrivés trop tard pour la conférence de presse du procureur fédéral belge ? Vous pouvez la revoir en intégralité dans cette vidéo.




13h42 : La conférence de presse vient de se terminer. Voici un rapide point de ce qu'on a appris :

Les frères El Bakraoui ont été identifiés comme deux des kamikazes des attaques. L'un d'eux, Ibrahim, s'est fait exploser à l'aéroport, tandis que Khalid s'est fait sauter dans le métro de Maelbeek.

• Le deuxième homme, à gauche sur la photo prise dans l'aéroport, mort également en kamikaze, n'a pas été encore identifié. Le troisième homme, qui est coiffé d'un chapeau, a pris la fuite. Son identité n'est pas établie et il est "activement recherché".

Cinq perquisitions ont été menées hier, dont quatre à Shaerbeek.

• Lors d'une opération, le "testament" d'Ibrahim El Bakraoui a été découvert, dans une poubelle dans la rue. Il s'y dit "cerné de toutes parts".

• Un nouveau bilan a été donné : les attentats ont fait 31 morts et 270 blessés.

13h31 : Non @emma46, l'identité de ce troisième homme, au chapeau sur la photo, n'a pas été établie. Comme je viens de le dire, il est toujours "activement recherché", après avoir pris la fuite hier, à l'aéroport.

13h30 : L'identité du troisième homme a-t-elle été confirmée ?

13h28 : Bonjour @Mathilde. Non, le troisième homme (celui coiffé d'un chapeau), figurant à droite sur la photo diffusée hier, n'a toujours pas été retrouvé. Il a pris la fuite, hier, a expliqué le procureur fédéral belge, qui précise que son identité n'est pas encore établie. La police le recherche "activement".

13h25 : Est-ce que le dernier homme a été retrouvé ?

13h25 : D'après le procureur fédéral belge, Ibrahim El Bakraoui se sentait "dans la précipitation", et n'était "plus en sécurité". "Il se disait cerné de toutes parts et ne savait plus que faire" et voulait éviter de finir "incarcéré comme Salah Abdeslam".

13h24 : Les enquêteurs ont également trouvé un ordinateur, "dans une poubelle" d'une rue de Shaerbeek, qui contenait ce que le parquet a présenté comme le "testament" d'Ibrahim El Bakraoui.

13h24 : Sur les opérations menées hier, voici quelques détails sur ce qui a été retrouvé dans l'un des appartements perquisitionnés à Shaerbeek :

• 15 kilos d'explosifs de type TATP

• de l'eau oxygénée

• des détonateurs

"une valise pleine de clous et de vis"

13h20 : Ibrahim El Bakraoui, le kamikaze de l'aéroport, a été identifié "grâce à ses empreintes".

13h16 : Les attentats de Bruxelles ont fait 31 morts et 270 blessés, précise le procureur fédéral belge, qui s'attend "malheureusement" à une évolution dans les heures à venir.

13h16 : Le procureur annonce que le kamikaze du métro de Maelbeek est Khalid El Bakraoui, le frère d'Ibrahim.

13h14 : #AttentatsBruxelles #BrusselsAttacks Un ordinateur trouvé dans une poubelle contient le testament de Ibrahim El Brakaoui

13h25 : Le procureur explique que cinq perquisitions ont été réalisées, dont quatre à Shaerbeek. Le "testament" d'Ibrahim El Bakraoui a été retrouvé au cours de l'une d'elle.

13h28 : Sur la photo prise à l'aéroport, on voit Ibrahim El Bakraoui. "Le deuxième kamikaze à gauche sur la photo n'a pas été identifié. Le troisième est en fuite (...) Son sac contenait la charge explosive la plus importante."

Ce dernier homme est "activement recherché" et n'a toujours pas été identifié.

13h10 : Le parquet fédéral belge s'exprime au cours d'une conférence de presse sur l'enquête. Elle est à suivre ici en direct.

13h06 : Un précédent bilan faisait état de huit blessés français, dont trois graves, dans les attentats de Bruxelles. Ce matin, sur Europe 1, Manuel Valls a fait savoir que l'état de l'un des blessés inspirait "beaucoup d'inquiétude".

13h03 : Dix Français ont été blessés dans les attentats de Bruxelles, dont quatre grièvement, a annoncé Manuel Valls.