Pour le bourgmestre de Bruxelles, "la ville doit vivre"

En direct de la place de la Bourse, Yvan Mayeur le bourgmestre de Bruxelles revient sur la minute de silence respectée en Belgique.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Au lendemain des attentats du 22 mars à Bruxelles, le pays s'est figé pour rendre hommage aux victimes. Place de la Bourse, le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur a réalisé cette minute de silence près des habitants. "Je pense qu'il y avait aussi de l'émotion pour le pays et pour la ville. Après de longs applaudissements, les gens ont crié 'Vive la Belgique" et 'Vive Bruxelles', c'est le signe qu'il y avait aussi de l'émotion parce qu'on a touché au-delà des personnes à notre modèle de vie et à notre société".

Ne pas baisser les bras

La Belgique vit aujourd'hui le jour d'après les attentats, le bourgmestre adresse un message aux habitants de la ville."Le message c'est de tenir bon, de rester vigilant bien sûr, car il y a encore des policiers qui recherchent des individus donc il faut maintenir notre vigilance, mais il faut décider de revivre". Et Yvan Mayeur poursuit : "Maintenant on ne baisse pas les bras, la ville doit vivre, elle ne peut pas se fermer comme elle l'a fait au mois de novembre. Il faut qu'on se remette en activité et qu'on montre la vie qui doit être plus forte que ces meurtriers et que ces crimes qu'on a vécu hier".

Le JT
Les autres sujets du JT