Attentats de Bruxelles : les autorités belges diffusent la photo de trois suspects dans l'aéroport et lancent un avis de recherche

L'homme vêtu de blanc et situé à droite de l'image a pris la fuite. Il est "activement recherché".

La police fédérale belge a diffusé cette photo de trois suspects dans l'aéroport de Zaventem, après les attentats de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016. 
La police fédérale belge a diffusé cette photo de trois suspects dans l'aéroport de Zaventem, après les attentats de Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2016.  (FEDERAL POLICE / BELGA MAG / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont trois, habillés de noir ou de blanc, gantés ou coiffé d'un chapeau. Une image des trois auteurs présumés des explosions survenues à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem a été diffusée, mardi 22 mars, par les autorités belges. Cette photo, issue des images de vidéosurveillance, a été authentifiée par le parquet fédéral belge. 

>> Attentats à Bruxelles : suivez notre direct

"Une photo de trois hommes a été prise à Zaventem, a confirmé dans la soirée le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw. Deux des trois hommes sur la photo ont vraisemblablement commis un attentat suicide, le troisième est activement recherché".  L'image avait d'abord fuité dans les médias. En raison de sa large diffusion, la police a reconnu qu'il s'agissait d'un élément matériel de l'enquête. "Le but n'était pas de la diffuser de cette façon là, elle devait servir en interne", précise ainsi la police.

Un avis de recherche lancé contre un suspect 

On y voit trois hommes – leur identité n'a pas été établie – poussant des chariots à bagages, sur lesquels on devine des valises noires, dans le hall de l'aéroport de Zaventem, où deux explosions ont fait au moins 14 morts. Ils semblent être dans la zone d'enregistrement des passagers. Selon La Libre, les gants des deux hommes vêtus de noir et situés à gauche de l'image auraient permis de cacher les déclencheurs des explosifs.

Selon le bourgmestre de Zaventem, Francis Vermeiren, les bombes se trouvaient dans les valises des trois hommes. "Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé, affirme-t-il. Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé".

Juste avant la conférence de presse du procureur, la police fédérale belge a appelé des témoins à se manifester pour identifier le troisème homme. "Qui reconnaît cet homme ?", demande la police belge, sous une capture d'écran diffusée sur un compte Twitter dédié aux avis de recherche. On y voit un homme portant une veste et une chemise claires, portant des lunettes sous un chapeau noir et poussant un chariot avec un gros sac noir.