Attentats de Bruxelles : huit Français blessés, dont trois grièvement

"Ce bilan pourrait changer pendant la nuit", précise le quai d'Orsay.

Des Bruxellois rendent hommage aux victimes, le 22 mars 2016 à Bruxelles (Belgique).
Des Bruxellois rendent hommage aux victimes, le 22 mars 2016 à Bruxelles (Belgique). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Mis à jour le , publié le

Un premier bilan des victimes françaises. Huit Français ont été blessés, mardi 22 mars, dans les attentats de Bruxelles, dont trois grièvement, selon un bilan provisoire du ministère des Affaires étrangères. "Ce bilan est très évolutif, et pourrait changer pendant la nuit", indique un porte-parole.

>> Suivez les dernières informations sur les attentats de Bruxelles dans notre direct.

Le porte-parole a précisé que les blessés français ont été touchés tant à l'aéroport que dans le métro, où ont eu lieu les attentats. La capitale belge a été victime mardi matin d'attentats coordonnés, revendiqués par le groupe Etat islamique, et qui ont fait une trentaine de morts et plus de 200 blessés.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête

Cette présence de Français parmi les victimes a conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête pour "assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroristes en vue de commettre des crimes contre des personnes".

Cette enquête permet  d'ouvrir "un cadre procédural aux enquêteurs belges pour solliciter les enquêteurs français en cas de besoin" et notamment "travailler sur des liens éventuels entre diverses enquêtes menées en France et en Belgique", précise une source judiciarie.

Les Français sont la communauté étrangère la plus représentée dans la capitale européenne, avec 53 78 personnes, selon les chiffres de l'Agence bruxelloise pour l'entreprise, citée par Le Soir.