Attentats à Bruxelles : François Hollande interpelle l'Europe

Le chef de l'Etat a pris la parole en milieu de matinée pour exprimer sa solidarité avec la Belgique et interpeller l'Europe. Les explications de Maryse Burgot.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Peu avant 14 heures, le chef de l'État était dans son bureau à l'Élysée pour s'entretenir avec le Premier ministre belge Charles Michel. "Il a pu lui exprimer de vive voix la solidarité avec la France et ils ont échangé un certain nombre d'informations", explique Maryse Burgot.

"C'est l'Europe qui est visée", assure François Hollande

"Le terrorisme a frappé la Belgique, mais c'était l'Europe qui était visée et c'est tout le monde qui est concerné. Nous devons prendre conscience de l'ampleur et de la gravité de la menace terroriste. Nous sommes devant une menace globale qui exige d'y répondre globalement", s'est exprimé François Hollande après les attentats de Bruxelles ce 22 mars. Un discours qui a eu lieu en marge du conseil de l'attractivité économique prévu de longue date en présence de 25 chefs d'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français François Hollande, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique).
Le président français François Hollande, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique). (THIERRY MONASSE / AP / SIPA)