Anis Amri est passé par la France après l’attentat de Berlin

Après l’attentat de Berlin, Anis Amri, principal suspect, est passé par la France. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Les autorités italiennes en sont sûres maintenant : le principal suspect de l’attentat de Berlin est bel et bien passé par la France, puisqu’un billet de train reliant Chambéry à Turin a été retrouvé sur lui cette nuit" explique Jean-Baptiste Marteau, envoyé spécial de France 2 au ministère de l’Intérieur. "Selon nos informations, ce billet de train est daté du 22 décembre, hier donc, une information que confirme à l’instant le ministère de l’Intérieur français." 

Comment Anis Amri a-t-il réussi à déjouer les contrôles ? 

"En revanche ce que ne savent pas les autorités", poursuit Jean-Baptiste Marteau, "c’est ce qu’a fait le terroriste présumé entre Berlin lundi soir, où les autorités perdent sa trace, et Chambéry hier. Cette information suscite en tout cas énormément de réactions dans la classe politique française, et elle soulève beaucoup de questions. Comment le terroriste le plus recherché d’Europe a pu, en plein état d’urgence, rentrer en France et sortir de notre territoire sans être inquiété ?" 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le corps d\'Anis Amri gît au sol, à proximité de la gare routière de Milan, où il a été abattu par deux policiers italiens, dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 décembre 2016.
Le corps d'Anis Amri gît au sol, à proximité de la gare routière de Milan, où il a été abattu par deux policiers italiens, dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 décembre 2016. (DANIELE BENNATI / ANSA)