Après ses propos machistes, le député polonais Korwin-Mikke se fait remarquer une nouvelle fois au Parlement européen.

Le député polonais s’est illustré une nouvelle fois lors d’un débat sur le contrôle des armes à feu.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Seulement une heure après sa suspension au Parlement européen suite à des propos misogynes, le député polonais Janusz Korwin-Mikke a participé à un débat concernant le contrôle d’armes à feu dans l’Union européenne. 

Un député qui parle d'esclavage

Durant son discours, l'homme parle d’esclaves qui menaceraient les « peuples européens ». Disant, par la suite, que « le terrorisme est un prétexte » et que les députés européens ont « […] peur de la révolte des esclaves. » Après cette allocution, Janusz Korwin-Mikke termine sur cette phrase : « […] je pense que l’Union européenne doit être détruite. »
L\'eurodéputé Janusz Korwin-Mikke assiste à une séance du Parlement européen, à Bruxelles, le 14 janvier 2016.
L'eurodéputé Janusz Korwin-Mikke assiste à une séance du Parlement européen, à Bruxelles, le 14 janvier 2016. (WIKTOR DABKOWSKI / AFP)