Apprentissage : la Suisse, un pays modèle

En Suisse, deux tiers des plus de 15 ans optent pour une formation en apprentissage. Dans ce pays, c'est la solution anti-chômage. France 2 a pu le constater.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La santé économique de la Suisse impressionne. Dans ce pays, le plein-emploi est presque une règle. Et l'apprentissage tient un rôle déterminant dans cette réussite.

Joa, apprenti électromécanicien depuis trois ans, touche 1 500 francs suisses (1 450 euros) par mois. "Pour moi, c'est bien, vu que je ne touchais rien avant !" confie-t-il à France 2. Victor, un jeune collègue, ajoute que "ça permet d'obtenir une certaine autonomie". En Suisse, deux tiers des plus de 15 ans font le choix de l'apprentissage.

"Un apprenti produit plus qu'il ne coûte"

Ici, cette formation est valorisée et valorisante. Les patrons considèrent l'accueil des apprentis comme un devoir, une forme de partenariat social. "La formation professionnelle en Suisse rapporte, en chiffre d'affaires, 4,5 milliards par année, avec un bénéfice d'à peu près 0,5 milliard. Un apprenti produit plus qu'il ne coûte", assure Grégoire Evéquoz, directeur de l'Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue.

À l'issue de leur formation, 95% des apprentis trouvent du travail. Le modèle suisse provoque l'intérêt d'autres nations, dont la France.

Le JT
Les autres sujets du JT