Allemagne : la CDU d'Angela Merkel arrive en tête des législatives, le parti d'extrême droite AfD entre au Parlement

La chancelière se dirige donc vers un quatrième mandat, mais son parti réalise son plus bas score depuis 2009.

La chancelière Angela Merkel vote pour les élections législatives, à Berlin (Allemagne), le 24 septembre 2017.
La chancelière Angela Merkel vote pour les élections législatives, à Berlin (Allemagne), le 24 septembre 2017. (MAURIZIO GAMBARINI / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sans surprise, la CDU d'Angela Merkel remporte les élections législatives allemandes, avec 32,7 à 33,3% des suffrages, selon les estimations, dimanche 24 septembre. La chancelière est donc promise à un quatrième mandat. Les sociaux-démocrates sont deuxièmes avec 20,2 à 20,8%, devant la droite dure AfD (13-13,5%) et la gauche radicale Die Linke (9 à 10%). Les autres formations à entrer au Bundestag sont les libéraux du FDP et les Verts (9-10%).

Vers une alliance avec les libéraux et les Verts

La CDU-CSU, avec seulement 32,7 à 33,3% des voix, a battu le plus bas historique d'Angela Merkel (33,8% en 2009). Elle devance néanmoins nettement Martin Schulz et les sociaux-démocrates du SPD (20-21%) qui enregistrent leur plus mauvais score depuis 1945. Il reviendra donc à Angela Merkel pour la quatrième fois de chercher un ou plusieurs partenaires pour former le prochain gouvernement. Le SPD a immédiatement annoncé qu'il sera dans l'opposition, après quatre ans au gouvernement d'Angela Merkel. Cela compliquera l'exercice pour la chancelière qui doit donc convaincre a priori et les libéraux du FDP, et les Verts, de gouverner avec elle.

Son succès est aussi assombri par le résultat de l'AfD, parti anti-immigration, qui arrive troisième avec environ 13%, selon les sondages, et provoque un choc pour le pays. L'AfD fait donc une entrée en force à la chambre des députés, une première depuis 1945 pour un parti qui tient des discours anti-immigrants, anti-islam, anti-euro et révisionnistes.