Allemagne : la nuit de la Saint-Sylvestre sous alerte terroriste à Munich

Le réveillon a été marqué par la fermeture des deux grandes gares de Munich en raison d'une menace terroriste. Les lieux surveillés ont rouvert ce vendredi matin. Aucune interpellation n'a été menée.

(La police en faction devant la gare centrale de Munich © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Un peu avant 4h ce vendredi matin, les deux grandes gares de Munich ont pu rouvrir. Elles avaient été évacuées et fermées en soirée en raison d'une menace terroriste liée à Daech. La police a prévenu la population et lancé des messages d'alerte. Le risque a été atténué à la mi-journée vendredi, la menace n'étant plus considérée comme "imminente" par la police.

Menace d'attentat suicide

Lors d’une conférence de presse, le responsable de la police munichoise a fait état d’une menace d’attentat suicide en évoquant un groupe de cinq à sept suspects potentiels. Aucune interpellation n’a été annoncée. D’après les autorités locales, l’attaque était prévue vers minuit à la gare centrale de Munich ou celle de Pasing, distante de huit kilomètres de là, à l’ouest de la capitale bavaroise. Les renseignements allemands ont été informés par des services étrangers. Des médias allemands ont cité des sources françaises. La police de Munich a rendu cette alerte publique vers 23h jeudi soir. Les deux gares concernées ont été évacuées et 500 policiers ont été déployés sur place.

Les autorités ont appelé les personnes en train de fêter la nouvelle année à ne pas se rassembler et à ne pas prendre les transports en commun. La police avait également diffusé sur Twitter un message d'alerte en plusieurs langues, et notamment en français. 

A la mi-journée vendredi, lors d'un nouveau point sur l'enquête, la police a fait état des pistes syrienne et irakienne. Les autorités allemandes disent avoir reçu des renseignements "concrets" , avec "des noms" , mais sans être en mesure de dire si les personnes suspectes "sont à Munich ni même en Allemagne".