La silhouette de l'église Saint-Jacob, à Kothen (Allemagne), le 31 octobre 2012.
La silhouette de l'église Saint-Jacob, à Kothen (Allemagne), le 31 octobre 2012. (JENS WOLF / DPA)

EUROPE – Nouveau scandale dans l'Eglise catholique. Les autorités catholiques allemandes ont indiqué qu'au moins 66 religieux étaient accusés de centaines d'abus sexuels. Elle l'a annoncé vendredi 7 décembre. Ces religieux se sont vus reprocher entre 2000 et 2010 un total de 576 abus commis sur des enfants et des adultes. Les trois quarts des 265 victimes étaient de sexe masculin (75%).

"Seuls quelques cas" d'abus sexuels étaient liés à une pathologie psychologique, comme la pédophilie, a indiqué le professeur Norbert Leygraf de la section médico-légale de hôpital de Duisburg-Essen. Il dirigeait les travaux présentés lors de la Conférence épiscopale allemande, qui dévoilait une étude lancée en avril 2011. Celle-ci faisait partie de travaux scientifiques lancés après la crise de 2010, lorsque des centaines de personnes avaient révélé avoir été victimes d'abus en Allemagne, lorsqu'elles étaient mineures, entre les années 1950 et les années 1980.

Depuis 2010, de nombreuses personnes ont tourné le dos à l'Eglise catholique. L'an passé, ils étaient 126 488 fidèles à en être formellement sortis, après 181 000 en 2010, selon des chiffres officiels. Sans que l'on sache si cette baisse d'effectifs ait été accentuée, ou non, par les scandales de pédophilie.