Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Pour réduire la circulation automobile, l'Espagne expérimente les "superillas"

Dans les grandes villes d'Espagne, il existe des quartiers où le cycliste et le piéton ont gagné la partie. Ils s'appellent les "superillas", et y entrer en voiture ressemble à un casse-tête. "Avenue de l'Europe, le mag" a tenté l'expérience dans celui de Poblenou, à Barcelone. Un extrait du numéro du 11 janvier 2017.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 11 janvier 2017, rendez-vous avec le magazine "Avenue de l'Europe" pour une émission intitulée "Brouillard sur les villes". Londres disparaît sous le smog, Madrid sous la boina ("le béret"). La capitale espagnole s'est engagée, tout comme Barcelone, Bilbao, Valence ou Séville, entre autres grandes villes, à réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre dues à la circulation routière.

Comment ? Par exemple à l'aide des superillas, comme celle de Poblenou, un quartier au nord-est de Barcelone. Dans cette zone expérimentale, les automobiles peuvent rouler, mais de façon limitée. De toute façon, y pénétrer n'est pas si facile… Il faut déjà trouver l'entrée, comme François Badaire tente de le faire dans cet extrait. 

Un vrai jeu de piste

Tomber sur la bonne rue peut nécessiter de tourner un peu en rond. François Badaire et son équipe vont se cogner à quelques barrières interdisant le passage à leur voiture. Victoire ! Voici la superilla, indiquée en lettrage blanc sur un marquage vert au sol. Mais le jeu de piste n'est pas fini. Il faut encore tourner trois ou quatre fois à droite… pour ressortir aussitôt. Le tout sans dépasser les 10 km/h. Conclusion : une superilla, c'est un quartier où le cycliste et le piéton ont gagné la partie.

A suivre dans le magazine "Avenue de l'Europe" le mercredi 11 janvier 2017, sur France 3.

Les \"superillas\" en Espagne 
Les "superillas" en Espagne  (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)