VIDEO. Catalogne : Carles Puigdemont d'accord pour se livrer "à la vraie justice" de Belgique, "pas à la justice espagnole"

Le président déchu de la région catalane était l'invité, vendredi soir, de la RTBF en Belgique. Il a qualifié le comportement du gouvernement espagnol d’"extrêmement barbare".

avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un entretien de vingt minutes, en français, que Carles Puigdemont a accordé à la RTBF (Radio télévision belge francophone), vendredi 3 novembre. Réfugié en Belgique, le président déchu de la Catalogne est prêt à se livrer "à la vraie justice, mais pas à la justice espagnole". Comprendre celle de la Belgique.

Pourquoi ce choix ? Parce que, selon lui, il n'y a pas "les garanties d'avoir une sentence juste, indépendante, qui puisse échapper à cette énorme pression, à cette énorme influence de la politique sur le pouvoir judiciaire en Espagne". Il a ainsi qualifié la justice espagnole de "bien évidemment politisée", et l'attitude du gouvernement de Madrid d’"extrêmement barbare."

Ce n’est pas normal de risquer trente ans de prison (...) alors que j'ai été élu.

Carles Puigdemont

à la RTBF

Carles Puigdemont "prêt à être candidat" le 21 décembre

Hasard ou pas : au moment même de cet entretien à la RTBF, l'Espagne lançait un mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont. L'ancien dirigeant, qui a trouvé refuge en Belgique, est sous le coup de poursuites après la déclaration d'indépendance de la Catalogne. Désormais, la justice belge a 60 jours pour étudier cette demande et prendre une décision. S'il s'est rendu en Belgique avec plusieurs anciens ministres de son gouvernement, c'est pour "bien préparer" sa défense.

Dernier point, sur les élections prévues par Madrid le 21 décembre prochain. Carles Puigdemont s'est dit "prêt à être candidat". Quitte à faire campagne "depuis l’étranger".

Carles Puigdemont, le président déchu de la région catalane, sur le plateau de la RTBF, le 3 novembre 2017 à Bruxelles (Belgique).
Carles Puigdemont, le président déchu de la région catalane, sur le plateau de la RTBF, le 3 novembre 2017 à Bruxelles (Belgique). (RTBF)