Référendum : tous les Catalans ne sont pas favorables à l'indépendance

Dimanche 1er octobre, les Catalans sont appelés aux urnes par leur gouvernement régional pour se prononcer sur leur indépendance. Le référendum d'autodétermination a été interdit par Madrid.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À quelques encablures de Barcelone, une banlieue populaire. Ici, on affiche la couleur du Royaume d'Espagne. La plupart de ces habitants sont venus en Catalogne à la recherche de travail.

C'est le cas des parents de Carlos Velasco. Il est catalan, mais à l'entendre, le référendum sur l'indépendance de sa région ne le concerne pas. Selon lui, en maintenant le scrutin, malgré les interdictions de la Cour constitutionnelle, les indépendantistes vont plonger le pays dans la crise.

Madrid a tout fait pour empêcher le vote

La Catalogne est la région la plus prospère d'Espagne. Selon les partisans d'une Catalogne autonome, elle verserait trop d'argent à Madrid.

Avec la saisie de dix millions de bulletins de vote ou les arrestations de hauts fonctionnaires catalans favorables au référendum, Madrid dit, elle, avoir absolument tout fait pour empêcher ce vote. Quant aux Catalans qui souhaitent rester en Espagne, la plupart boycotteront ce vote pour lui donner le moins de légitimité possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Catalogne, les opposants à l\'indépendance disent subir des pressions de la part de ceux qui sont pour l\'indépendance de cette région espagnole. Ici, lors d\'une manifestation contre le référendum d\'auto-détermination, le 27 septembre à Barcelone.
En Catalogne, les opposants à l'indépendance disent subir des pressions de la part de ceux qui sont pour l'indépendance de cette région espagnole. Ici, lors d'une manifestation contre le référendum d'auto-détermination, le 27 septembre à Barcelone. (JOSEP LAGO / AFP)