Référendum en Catalogne : 14 arrestations font descendre 10 000 Barcelonais dans la rue

À dix jours du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, considéré comme illégale par la justice espagnole, Madrid emploie la méthode forte.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont manifesté jusqu'au bout de la nuit mercredi 20 septembre. 10 000 Barcelonais se sont réunis pour dénoncer l'arrestation de 14 membres du gouvernement catalan. À plusieurs reprises, des heurts ont éclaté entre les manifestants et la police. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy a appelé au calme : "Renoncez une fois pour toutes à cette escalade de radicalisme et de désobéissance".

Pas d'unanimité sur l'indépendance

Dans la journée, les manifestants avaient dénoncé une violation de leur droit. Le gouvernement cherche à empêcher la tenue d'un référendum d'autodétermination interdit par la loi. Sur la question de l'indépendance, les Catalans restent partagés, mais plus de 70% d'entre eux souhaitent pouvoir s'exprimer par le biais d'un référendum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation à Barcelone, pour protester contre l\'intervention de la police espagnole contre le référendum d\'autodétermination, le 20 septembre 2017.  
Une manifestation à Barcelone, pour protester contre l'intervention de la police espagnole contre le référendum d'autodétermination, le 20 septembre 2017.   (LLUIS GENE / AFP)