"Les Français en ont assez des petites guerres partisanes", assure Jean-Baptiste Lemoyne, qui a quitté les Républicains pour Macron

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre de l'UE et des Affaires étrangères, est l'invité politique du Grand Soir 3, ce dimanche 8 octobre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Espagne, "une société est en train de se fracturer. Il faut tout faire pour fédérer", estime Jean-Baptiste Lemoyne dans le Grand Soir 3 ce dimanche. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'UE et des Affaires étrangères développe : "Tout le monde souhaite qu'un dialogue véritable et authentique puisse s'instaurer. Ce n'est pas par les excès des indépendantistes que les choses pourront se régler. La Catalogne bénéficie d'un certain nombre de pouvoirs, de facultés et d'un certain retour sur sa prospérité économique. L'UE peut conjuguer unité et diversité".

"On a travaillé" ce dimanche

Lors du séminaire gouvernemental, "on a travaillé, assure-t-il. C'est important tous les deux mois de faire le point sur les chantiers à venir". "Il n'y aura pas de virage ni à droite ni à gauche. On est en train de construire quelque chose d'original, c'est faire en sorte d'agir avec pragmatisme. L'apprentissage par exemple est une formule qui marche", explique Jean-Baptiste Lemoyne.

Ancien sénateur LR, il a "quitté cette famille et rejoint Emmanuel Macron dès le 15 mars bien avant le premier tour de la présidentielle", rappelle-t-il. "Les Français en ont assez des petites guerres partisanes", conclut le secrétaire d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Baptiste Lemoyne pose le 15 mars 2017, à Paris.
Jean-Baptiste Lemoyne pose le 15 mars 2017, à Paris. (JOEL SAGET / AFP)