Indépendance : le référendum en Catalogne peut-il avoir lieu ?

Marti Anglada, délégué général du gouvernement de Catalogne en France, est l'invité du Soir 3, ce jeudi 28 septembre. Il vient parler du référendum d'autodétermination qui doit se ternir ce dimanche 1er octobre.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les Catalans sont appelés aux urnes, dimanche 1er octobre, par leur gouvernement régional pour se prononcer sur leur indépendance. Mais le référendum d'autodétermination a été interdit par Madrid. Les Catalans, eux, sont divisés. Certaines voix s'élèvent pour rester en Espagne.

"Si le non l'emporte, nous prenons un risque. Mais l'important c'est de voter. Il y a quelques mois, il fallait choisir entre 'oui' ou 'non' à l'indépendance. Aujourd'hui, c'est devenu une question de démocratie", estime Marti Anglada, délégué général du gouvernement de Catalogne en France.

L'Europe réticente au référendum

Si Madrid dit avoir absolument tout fait pour empêcher la tenue du vote, l'Union européenne n'est pas totalement prête non plus à reconnaître l'indépendance de la Catalogne. En France, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a estimé que ce référendum n'était pas forcément une bonne idée.

"C'est trop facile de dire cela. Je pense qu'il faudrait nous dire quelle est la bonne idée. Quelle est l'alternative ? Que proposent la France et l'Europe pour le dialogue ? Rien", rétorque Marti Anglada.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants brandissent une urne symbolique, lors d\'une manifestation en faveur de l\'indépendance devant le siège du gouvernement régional de Catalogne, à Barcelone (Espagne), le 20 septembre 2017.
Des manifestants brandissent une urne symbolique, lors d'une manifestation en faveur de l'indépendance devant le siège du gouvernement régional de Catalogne, à Barcelone (Espagne), le 20 septembre 2017. (LLUIS GENE / AFP)