Indépendance de la Catalogne : la réponse de Madrid

Mariano Rajoy demande une clarification au président du gouvernement catalan. Il lui demande de dire s'il a oui ou non prononcé l'indépendance.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Discours contre discours, menaces contre menaces : entre Barcelone et Madrid, le seul dialogue qui existe est un dialogue de sourds. Face à l'ambiguïté des Catalans mardi 10 octobre, Mariano Rajoy lui s'est montré très ferme ce 11 octobre, devant le parlement espagnol. Un ultimatum est lancé, Madrid donne cinq jours au président catalan pour clarifier sa position. A-t-il oui ou non déclarer l'indépendance hier ?

Le bras de fer s'enlise

Carles Puigdemont considère lui avoir tendu la main à Madrid, alors il persiste et signe. Le bras de fer s'enlise. Madrid menace toujours de suspendre l'autonomie de la Catalogne. Résultat : la confusion est totale. Les Catalans se disent lassés. "Vous allez voir le gouvernement espagnol va finir par reprendre le contrôle de la Catalogne et on finit par tourner en rond", estime cet homme. Un scénario cauchemar qui plongerait le pays entier dans la crise la plus grave depuis l'avènement de la démocratie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Madrid, le 1er octobre 2017.
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Madrid, le 1er octobre 2017. (JAVIER SORIANO / AFP)