Indépendance de la Catalogne : la menace de Madrid

Le Premier ministre espagnol exige une clarification de la part de Carles Puigdemont et menace de revenir sur l'autonomie de la Catalogne.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le moment se voulait historique, mais l'ambiguïté de Carles Puigdemont l'a transformé en image purement symbolique. La signature d'une déclaration d'indépendance qui n'en est pas vraiment une. "Nous appelons le gouvernement catalan à prendre toutes les mesures nécessaires pour rendre possible et effective cette déclaration d'indépendance", peut-on lire sur celle-ci.

Une douche froide en direct

Une indépendance souhaitée donc, mais différée. Quelques minutes plus tôt, le président catalan annonçait l'avoir suspendue pour entamer des négociations avec Madrid. Une douche froide vécue en direct par une foule d'indépendantistes devant le Parlement, passés en quelques minutes de l'espoir à la déception. Mais le gouvernement espagnol, lui, ne l'a pas entendu de cette oreille. Mariano Rajoy a convoqué un cabinet extraordinaire ce matin à Madrid. Il demande à Carles Puigdemont de clarifier sa position. Le bras de fer entre Madrid et Barcelone continue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Madrid, le 1er octobre 2017.
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Madrid, le 1er octobre 2017. (JAVIER SORIANO / AFP)