DIRECT. Catalogne : les indépendantistes participeront aux élections catalanes convoquées par Madrid

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a annoncé ces élections régionales après avoir placé la Catalogne sous son contrôle. C'est la vice-présidente du gouvernement espagnol qui est chargée d'administrer la région.

Les indépendantistes catalans célèbrent la déclaration d\'indépendance de la région à Barcelone, le 27 octobre 2017.
Les indépendantistes catalans célèbrent la déclaration d'indépendance de la région à Barcelone, le 27 octobre 2017. (JON NAZCA / REUTERS)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Le parti indépendantiste (Parti démocrate européen catalan) du président catalan destitué, Carles Puigdemont, a annoncé lundi 30 octobre qu'il participerait aux élections régionales convoquées le 21 décembre par l'Etat espagnol qui a placé la Catalogne sous tutelle.

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, avait lui-même annoncé ces élections régionales, placées sous son contrôle, le 17 octobre. Il avait déchu de leur fonction le président de l'exécutif catalan et son équipe, et chargé la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, d'administrer la région.

Poursuites pour "rébellion". Le procureur général de l'Etat espagnol a requis lundi des poursuites contre l'ensemble du gouvernement catalan destitué car ce dernier est accusé d'avoir provoqué la crise institutionnelle ayant mené à une déclaration d'indépendance.

Visite à Bruxelles. Carles Puigdemont est actuellement à Bruxelles, a annoncé le ministre espagnol de l'Intérieur. On ignore pour le moment les raisons de cette visite.

Manifestation des unionistes. Des centaines de milliers de partisans de l'unité de l'Espagne ont déferlé dimanche dans les rues de Barcelone, deux jours après la déclaration d'indépendance au Parlement catalan, aussitôt suivie d'un placement sous tutelle de la Catalogne.

 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CATALOGNE

23h04 : Bonsoir @anonyme. Selon un journaliste de la télévision publique catalane TV3, Carles Puigdemont s'exprimera depuis la Belgique demain à 12h30, au cours d'une conférence de presse.

23h04 : Une conference de presse du president Catalan demain a Bruxelles ?

22h16 : Le voyage de Carles Puigdemont en Belgique embarasse sérieusement le Premier ministre belge Charles Michel, nous explique Valéry Lerouge, correspondant de France 2 à Bruxelles. Le chef du gouvernement doit en effet composer avec ses ministres indépendantistes flamands, tout en évitant de froisser Madrid.


(FRANCE 2)

22h41 : Le président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, a pris aujourd'hui contact avec un avocat belge, Me Paul Bekaert, rapporte l'AFP. Interrogé par la chaîne de télévision flamande VRT, ce dernier a toutefois assuré que Carles Puigdemont "n'(était) pas en Belgique pour demander l'asile". "Sur ce plan, rien n'a encore été décidé", a-t-il déclaré.

22h41 : Bonsoir @Shenandoah. Selon Philippe De Bruycker, juriste interrogé par Euronews, une demande d'asile politique en Belgique de la part de Carles Puigdemont ne serait en principe "pas fondée", "puisqu'on est en présence de régimes, dans l'Union européenne, qui sont démocratiques". "Si la Belgique décidait d'examiner cette demande, elle devrait immédiatement en avertir le Conseil européen et ce serait évidemment une décision politique très lourde de conséquences", ajoute-t-il.

21h29 : Bonjour FI. Je pensais qu'un ressortissant de l'union europeenne ne pouvait pas demander l'asile au sein de la meme union europeenne?

22h42 : Vous êtes plusieurs à réagir au voyage de Carles Puigdemont en Belgique. Selon la télévision espagnole La Sexta, le président destitué de la Catalogne, accompagné de quatre membres de son exécutif, s'est rendu à Bruxelles pour rencontrer des représentants du parti indépendantiste flamand. Selon la chaîne, Carles Puigdemont n'écarterait pas une demande d'asile politique en Belgique. Plus d'informations dans notre article.


Le président de la région de Catalogne, Carles Puigdemont, le 26 juin 2017 au palais de la Généralité, à Barcelone.

(JORDY BOIXAREU / SPUTNIK / AFP)

18h45 : Est ce une visite surprise ou une demande d'asile politique comme semble l'annoncer quelques sites? Infos ou fake news?

18h45 : Info ou fake news, la demande d'asile du President Puigdemond?

16h39 : La Sexta et le Periodico affirment que Carles Puigdemont et cinq de ses proches, membres du gouvernement catalan destitué par Madrid, comptent demander l'asile politique en Belgique.

16h24 : De plus en plus rocambolesque. Selon El Periodico, le président catalan destitué, Carles Puigdemont, a quitté Barcelone en voiture avec cinq de ses proches. Il s'est rendu à Marseille par la route et a pris l'avion depuis la cité phocéenne pour Bruxelles où il se trouve cet après-midi.