Catalogne : Puigdemont temporise, Rajoy ne cède pas

En duplex depuis Madrid, la journaliste de France 2 Samah Soula fait le point sur l'intervention publique du chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, prononcée ce mercredi 11 octobre au matin.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment interpréter le discours prononcé mercredi 11 octobre dans la matinée par le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy ? Au cours de cette "intervention en direct, très courte, solennelle [...] à l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire, Mariano Rajoy a déclaré : 'Je veux agir avec prudence'", explique la journaliste de France 2 Samah Soula depuis Madrid. "Aujourd'hui, il veut clarifier la situation : il demande très simplement à Carles Puigdemont de dire si oui ou non il a déclaré l'indépendance hier".

Menace de l'article 155 de la Constitution

Et d'ajouter : "Il s'agit de lever l'ambiguïté sur cette formule d''indépendance suspendue. De là, dit Mariano Rajoy, son gouvernement décidera de la marche à suivre. Si Carles Puigdemont confirme qu'il a bien déclaré l'indépendance, il activera le fameux article 155 qui lui permet de suspendre l'autonomie de la Catalogne. De la mesure, de la prudence, mais toujours de la fermeté de la part d'un chef de gouvernement espagnol qui ne veut pas se retrouver piégé", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, s\'exprime au Parlement régional à Barcelone, le 10 octobre 2017.
Le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, s'exprime au Parlement régional à Barcelone, le 10 octobre 2017. (LLUIS GENE / AFP)