Catalogne : "M. Puigdemont peut demander l'asile comme je peux demander le prix Goncourt", ironise l’ambassadeur d’Espagne

Invité de franceinfo mardi, l'ambassadeur d’Espagne en France, Fernando Carderera, a ironisé sur une éventuelle demande d'asile en Belgique du président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont.

FRANCEINFO
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Alors que Carles Puigdemont se trouve en Belgique, l'ambassadeur d'Espagne en France a ironisé sur une éventuelle demande d'asile du président destitué de la Catalogne. "M. Puigdemont peut demander l'asile comme je peux demander le prix Goncourt", a lancé Fernando Carderera mardi 31 octobre sur franceinfo.

"L'asile n'est normalement pas possible entre pays de l'Union européenne car tous les pays de l'Union européenne respectent la loi et les droits des citoyens", a estimé l'ambassadeur, tout en soulignant le "ridicule" de la situation. "En politique, on peut tout faire sauf le ridicule. Malheureusement, c'est ce que fait M. Puigdemont depuis déjà un certain temps", a déclaré Fernando Carderera. "On est passés du drame, c’est-à-dire du coup d'Etat, au vaudeville", a-t-il ajouté.

"Cette crise a créé une division énorme dans la société catalane"

"Ce qui est important, c'est qu'un coup d'Etat a été empêché", a-t-il souligné. "On a appliqué un article de la Constitution espagnole [l'article 155] qui permet de rétablir la légalité et l'Etat de droit". La Catalogne est désormais sous la tutelle de Madrid.

"Cette crise a créé une division énorme dans la société catalane, elle a créé des tensions", a estimé Fernando Carderera, qui compte sur "une forte participation" des Catalans aux élections anticipées du 21 décembre. "J'imagine que les citoyens de la Catalogne vont tirer les conséquences de cette affaire", a-t-il affirmé.

Pour l'amabassadeur, la "dérive folle" des indépendantistes catalans a provoqué "une fuite massive d'entreprises". Selon lui, "1 800 entreprises ont quitté l'Espagne" au cours "des derniers mois".

Fernando Carderera, ambassadeur d’Espagne en France, le 31 octobre 2017.
Fernando Carderera, ambassadeur d’Espagne en France, le 31 octobre 2017. (FRANCEINFO)