Catalogne : les séparatistes prêts à tout

Les Catalans devaient détailler les modalités de leur référendum d'indépendance, ce vendredi 29 septembre, mais le gouvernement central de Madrid a interdit le scrutin. Les indépendantistes sont cependant prêts à tout. Reportage.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À référendum interdit, campagne électorale interdite. Cela veut donc dire affichage sauvage afin de mobiliser les derniers indécis. "J'ai l'impression de faire quelque chose de juste, comme j'aimerais que tout le monde puisse le faire", confie un militant indépendantiste. Et si une possible arrestation se profile, "ça en vaut la peine", dit-il. Le scrutin a été voté par le gouvernement catalan, mais à Madrid, on a saisi des urnes, les bulletins de vote, et on a mis en examen les organisateurs et des centaines d'élus pour empêcher le déroulé de ce vote.

Catalan mais pas espagnol

Certains estiment qu'ils obéissent à leur pays en votant, affirmant que le bulletin de vote n'a pas été déclaré illégal par le gouvernement catalan. Car pour certains indépendantistes, l'Espagne n'a jamais été leur pays, même si sur leur carte d’identité est affiché qu'ils sont de nationalité espagnole. Alors, on fait passer des bulletins sous le manteau. Le gouvernement espagnol dit bloquer l'accès des bureaux de vote et a fermé 60 sites faisant la promotion du référendum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois jeunes femmes portent l\'\"estelada\", le drapeau catalan pro-indépendance, à Barcelone (Espagne), le 28 septembre 2017, lors d\'une manifestation en faveur du référendum d\'autodétermination. 
Trois jeunes femmes portent l'"estelada", le drapeau catalan pro-indépendance, à Barcelone (Espagne), le 28 septembre 2017, lors d'une manifestation en faveur du référendum d'autodétermination.  (PAU BARRENA / AFP)