Catalogne : la crise en Espagne s'étend à l'UE

Mariana Rajoy est sous pression après le référendum en Catalogne. L'UE appelle le dialogue. Beaucoup d'eurodéputés reprochent des prises de position tardives.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce débat n'était pas prévu à l'ordre du jour du Parlement. Mais les députés européens ont bousculé leur calendrier vu la crise politique dans laquelle l'Espagne est engluée. Rien que l'intitulé du débat a fait l'objet d'âpres négociations. De Violences policières contre des citoyens pacifiques proposés par les Verts, on est passé à Constitution et État de droit en Espagne beaucoup plus sobre envers Madrid.

Réactions molles et tardives

Beaucoup d'eurodéputés reprochent aux institutions européennes leurs réactions molles et tardives après les violences de dimanche lors du référendum. Ni le conseil européen, ni la Commission européenne, encore moins le Parlement, ne les ont condamnées fermement. Beaucoup y voient un soutien politique à Mariano Rajoy. Le Premier ministre espagnol appartient au PPE, un parti conservateur et libéral, tout comme les présidents de ses trois institutions européennes. Le débat prouvera, si besoin en était, que la crise en Catalogne concerne aujourd'hui toute l'UE.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants avec le drapeau de la Catalogne, mardi 3 octobre 2017, à Pineda de Mar, au nord de Barcelone (Espagne).
Des manifestants avec le drapeau de la Catalogne, mardi 3 octobre 2017, à Pineda de Mar, au nord de Barcelone (Espagne). (LOLA BOU / AFP)