Catalogne : des arrestations qui rappellent les heures les plus sombres du franquisme

Sébastien Girard est en direct de Barcelone. Il revient sur la manifestation en faveur du référendum pour l'indépendance de la Catalogne.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce mercredi soir, les Catalans se disent muselés par Madrid (Espagne). Cela a renforcé à organiser coûte que coûte le référendum. "Depuis ce matin 8h, des milliers de manifestants se sont rassemblés en plusieurs points de Barcelone. Et le slogan numéro un qui revient dans la bouche de tous les manifestants c'est 'Nous voterons'. Il faut comprendre que cette série d'arrestations n'est pas sans rappeler ici, les pages les plus sombres du franquisme", explique Sébastien Girard.

Un effet boomerang

Un passé encore récent en Catalogne. "En définitive c'est comme si chaque action du gouvernement central de Madrid, pour interdire ce référendum, avait un effet boomerang. On retrouve ici des Barcelonais déterminés à déposer un bulletin dans l'urne le 1er octobre", conclut le journalisme. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A la veille de la \"fête nationale\" en Catalogne le 11 septembre, des pro-séparatistes ont manifesté dans les rues de Barcelone.
A la veille de la "fête nationale" en Catalogne le 11 septembre, des pro-séparatistes ont manifesté dans les rues de Barcelone. (PAU BARRENA / AFP)